Systancia s’oriente vers un modèle 100% indirect

Nominations
Collaboration (Shutterstock)

Pour doubler le nombre de ses partenaires, le spécialiste de la virtualisation Systancia renforce son programme et promeut Eric Charreton au poste de responsable channel.

Spécialiste de la virtualisation et de la sécurité des systèmes d’information, Systancia veut dynamiser ses ventes indirectes. L’éditeur de logiciels de virtualisation d’applications et de postes de travail a donc nommé un channel manager : Eric Charreton. Auparavant, il était en charge de l’activité dans les régions Nord et Île-de-France. Il a rejoint Systancia en 2012, après avoir été commercial chez Dotgreen et ICT.

Aujourd’hui, Eric Charreton mobilise toutes les équipes en lien avec les partenaires intégrateurs de Systancia dans l’Hexagone. L’éditeur veut à la fois renforcer la collaboration avec son réseau existant et doubler le nombre de ses partenaires actifs. L’ensemble du marché français devrait être adressé sur un modèle indirect, « à court terme ». Parallèlement à la nomination d’un responsable channel, l’éditeur a donc annoncé renforcer son programme partenaires. Ce renforcement passe par davantage de formations techniques et commerciales, d’actions marketing et d’opportunités conjointes. Le programme renforcé s’appuie également sur le suivi personnalisé de partenaires. Systancia précise ne demander « aucun engagement de revenus » à ses intégrateurs et garantir « une relation directe avec ses partenaires, sans intermédiaires grossistes ou distributeurs ».

« Synergie éditeur/intégrateur »

Eric Charreton« Notre organisation commerciale couvre l’ensemble des régions avec une présence terrain. Chaque partenaire bénéficie ainsi d’un accompagnement de proximité et d’un réel soutien à toutes les étapes du projet », a déclaré Eric Charreton (en photo ci-contre). Selon lui, les « grandes entreprises nord-américaines des marchés virtualisation et cybersécurité » sont « moins flexibles », et disposent « d’un tel nombre de partenaires que ces derniers ne peuvent plus accéder à des marges raisonnables ». Chez Systancia, « la synergie éditeur/intégrateur représente un atout indéniable de notre programme partenaire et fait toute la différence auprès des clients finaux », a ajouté le responsable channel.

Systancia emploie 76 collaborateurs répartis sur ses agences de Sausheim (Haut-Rhin), Paris et Rennes. En 2016, l’entreprise a réalisé 5,7 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Lire également :

ELO Digital Office : jamais sans mes intégrateurs !

Digitim dynamise sa direction commerciale et opérationnelle

crédit photo de une © Shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur