François Bornibus est promu président EMEA de Lenovo

Nominations

Lenovo fait de François Bornibus son président pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Le groupe veut ainsi conforter ses parts de marché PC et se renforcer dans l’infrastructure.

Lenovo promeut François Bornibus au poste de président EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). Luca Rossi, auquel la responsabilité incombait depuis le départ d’Eric Cador en mai 2016, supervise toujours l’activité Amérique Latine du fabricant chinois d’ordinateurs personnels et de serveurs.

Ingénieur de formation, François Bornibus a rejoint Lenovo en 2011. Avant d’être nommé président EMEA, il fut vice-président et directeur général Europe de l’Ouest, puis directeur des opérations EMEA de l’entreprise. Auparavant, il a travaillé pour d’autres entreprises technologiques. Il fut : directeur général de Nokia pour la France et le Benelux, président de Palm EMEA, vice-président de HP Europe de l’Est et Afrique, et vice-président de Compaq EMEA. Il est diplômé en ingénierie électronique de l’ENSMM. Et titulaire d’un MBA de l’Institut d’administration des entreprises (IAE).

Du PC au datacenter

Désormais président EMEA de Lenovo, François Bornibus est appelé à conforter le positionnement de l’entreprise dans les PC (Lenovo est numéro 2 dans la zone EMEA, numéro 1 dans le monde). Il doit aussi soutenir la commercialisation en Europe des produits Motorola. Sans oublier de contribuer au renforcement des parts de marché B2B de l’entreprise (Lenovo Data Center Group) dans les serveurs, systèmes de stockage, réseaux, services et logiciels associés. Et le défi n’est pas simple à relever.

Lenovo, qui a racheté l’activité serveurs x86 d’IBM en 2014, est aujourd’hui distancé par d’autres poids lourds américains des systèmes d’infrastructure : HPE et Dell EMC. Et le rachat par HPE de Nimble Storage pour plus de 1 Md$, le prive même d’un partenaire stratégique dans le stockage flash…

Pour ne pas se laisser évincer pas la concurrence, Lenovo compte sur d’autres partenaires technologiques, dont IBM et Cloudian. Et sur son réseau de revendeurs. Pour ce faire, Lenovo a annoncé en octobre 2016 renforcer son programme de partenariat One Channel. L’objectif affiché consiste à « faciliter les échanges avec ses partenaires et leur permettre de développer leur activité ».

Lire également :

Le marché des serveurs freiné par l’hyperscale

Marché du PC : Lenovo talonné par HP, Apple à la traîne


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur