IT Partners 2017 : l’IoT oui, mais sans bousculer le channel

Distribution
0 0 Donnez votre avis

Les 8 et 9 mars, l’édition 2017 d’IT Partners s’ouvre à l’Internet des objets et à la robotique de service. Mais le salon ne bouscule pas les repères des revendeurs du channel informatique. Les explications de son organisateur, Laurent Eydieu de Reed Expositions France.

Le salon de la distribution informatique IT Partners attire 6 100 visiteurs en moyenne, deux jours durant. Et près de 240 entreprises, qui représentent  600 marques, exposent dans un espace de 11 000 m² à Disneyland Paris.  L’édition des 8 et 9 mars 2017, la douzième, est placée sous le signe des « nouveaux  marchés » : IoT, robotique, drones, réalité virtuelle.  « IT Partners est un rendez-vous d’affaires, avant tout.  Des fournisseurs, grossistes, et revendeurs du channel informatique, télécoms et audiovisuel viennent y tisser des liens professionnels plus étroits, et prendre le pouls du marché. Ils y trouvent les incontournables (infrastructures, logiciels et services, mobilité…),  et découvrent des innovations (objets connectés, robotique de service…) qui peuvent leur apporter de la valeur ajoutée », explique à ChannelBiz.fr Laurent Eydieu, directeur de la division nouvelles technologies de Reed Expositions France.

IoT et robotique de service

« Nous consacrons aux marchés en devenir (objets connectés à usage industriel, robotique de service, drones et réalité augmentée) un espace d’animation dédié. Des spécialistes, dont Hoomano (concepteur de logiciels pour robots d’interactions, dont les robots d’accueil des visiteurs du salon), Objenious (filiale capteurs pour objets connectés de Bouygues Telecom) et Augment (plateforme de réalité augmentée pour la vente et l’engagement client), y feront la démonstration d’usages bien concrets, afin que les revendeurs et intégrateurs puissent se les accaparer », précise l’organisateur.

Mais ce sont bien les poids lourds de la distribution IT (Tech Data, Ingram Micro…) et leurs fournisseurs de matériels, terminaux, solutions d’infrastructures, logiciels et services (Dell EMC, Microsoft, HP, Asus, Samsung…) qui financent les stands les plus imposants.  Certains grands noms, en revanche, ne feront pas le déplacement. C’est notamment le cas d’IBM. « Nous travaillons avec beaucoup d’acteurs, mais pas tous. Un événement channel local peut ne pas s’inscrire dans la stratégie d’une multinationale  », reconnait le manager. Une chose est sûre, l’écosystème channel doit s’adapter à l’orientation vers le Cloud des dépenses d’infrastructure. « C’est un point important, sensible même pour l’écosystème de distribution. En France, les entreprises ont mis du temps à se mettre en ordre de marche, mais elles sont plus sereines aujourd’hui. Elles investissent dans leur transformation numérique, y compris les PME et PMI. Une transformation qui implique largement le channel », souligne-t-il.

Bien vendre du Cloud

« On est désormais à 20 à 25% des usages dans le Cloud. Et les modèles d’affaires évoluent. Vendre du Cloud, c’est d’abord vendre des services. Le tout adossé aux datacenters, leurs infrastructures, leurs serveurs et leurs applications. Pour les pure players, le Cloud n’est pas un problème, mais la solution. Pour les acteurs plus traditionnels, rompus à la vente de matériel, c’est plus compliqué », prévient le manager. Il ajoute que les interrogations concernent à la fois le modèle économique, la sécurité et la confidentialité des données. Les responsabilités concernant le traitement (voir le Règlement européen sur la protection des données,ou GDPR) sont un autre sujet d’inquiétude. Pour apporter des réponses aux intégrateurs présents sur le salon, IT Partners est partenaire d’EuroCloud.

Quel avenir pour IT Partners ?

« L’immersion ! Nous voulons proposer une solution globale aux fournisseurs, grossistes et revendeurs du channel IT, télécoms et audiovisuel. En France, on ne peut pas se passer du channel pour atteindre le mid-market. C’est ce que nous démontrons aux grands groupes internationaux et aux entreprises de nos régions avec IT Partners. Une rencontre annuelle que complète le site de mise en relation MonReseau-IT ».

Lire également :

IT Partners 2017 met l’accent sur l’IoT, la robotique, les drones et la réalité virtuelle

IT Partners : Wavesoft lance son opération séduction

IT Partners 2016 : moins de curieux, davantage de partenaires


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur