Avec DXC Technology, le nouveau CSC-HPE ES est arrivé

News Channel
0 0 Donnez votre avis

Né du rapprochement des services aux entreprises de HPE et de CSC, le groupe DXC Technology entre en concurrence avec d’autres poids lourds, dont IBM, Accenture et Capgemini.

La fusion des services informatiques aux entreprises de Hewlett Packard Enterprise (HPE) et de Computer Sciences Corporation (CSC) donnera naissance à un prestataire informatique pesant 26 milliards de dollars par an de revenus. C’est Mike Lawrie, actuel CEO de CSC, qui dirigera le nouveau groupe, dont le nom, DXC Technology, et l’identité graphique ont été dévoilés cette semaine.

« La marque DXC Technology est construite sur des fondations solides de confiance et de transformation, et sur l’ambition renouvelée d’aider les clients à prospérer par le changement », a déclaré Mike Lawrie par voie de communiqué. « DXC Technology sera reconnue mondialement comme un multiplicateur de forces », a-t-il ajouté. L’objectif étant d’apporter « plus de valeur » aux clients, aux partenaires et aux actionnaires de la société, et d’offrir davantage d’opportunités aux collaborateurs du groupe.

DXC au NYSE le 3 avril 2017

Ensemble, CSC et HPE Enterprise Services employaient 165 000 personnes au printemps 2016, lors de l’annonce du rapprochement des deux entités. DXC Technology, seule, va gérer un portefeuille de plus de 5 900 clients répartis dans plus de 70 pays, dont la France. La multinationale américaine devra rivaliser avec d’autres poids lourds actifs dans les services et l’externalisation informatique (outsourcing), parmi lesquels : IBM, Accenture, Cognizant, Infosys ou encore Capgemini et Atos.

DXC Technology fera son entrée au New York Stock Exchange, sous le symbole DXC, le 3 avril.

Lire également :

Qui sont les dirigeants de DXC Technology, CSC-HPE ES ?

Un board pour la future entité CSC-HPE Enterprise Services


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur