L’externalisation IT progresse grâce au Cloud

Tendances IT

Selon ISG, dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique, les prestations proposées en tant que service (XaaS) représentent désormais plus du quart du marché de l’externalisation informatique.

L’ISG Outsourcing Index évalue les contrats d’externalisation d’au moins 4 millions d’euros. En 2016, selon ce baromètre, l’activité outsourcing IT dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA) a atteint 11,8 milliards d’euros. Un chiffre en hausse de 2% seulement par rapport à 2015.

Si l’externalisation informatique traditionnelle est à son plus bas depuis 2009, les prestations proposées en tant que service (XaaS, Anything-as-a-service) ont enregistré une croissance de 33%, à plus de 3 milliards d’euros. Soit plus de 25% du marché. Selon ISG (Information Services Group), le marché EMEA de l’outsourcing IT, dans son ensemble, est donc orienté à la hausse… sur l’année.

Au quatrième trimestre en 2016, en revanche, le marché a reculé de 19%, à 3 milliards d’euros, dont 900 millions d’euros, tout de même, pour le XaaS. Mais les contrats d’externalisation en mode Cloud (IaaS, PaaS, SaaS), n’ont pas contrebalancé la chute de 32% de l’outsourcing informatique classique.

56% de hausse en France

Au niveau mondial, le marché a progressé de 9% l’an dernier, pour atteindre près de 30 milliards d’euros. Un marché porté par une accélération du nombre de contrats « as-a-service » (+38% en un an). C’est l’infrastructure en tant que service (IaaS) qui a enregistré la plus forte croissance (+ 54%).

En France, après une année 2015 en demi-teinte, le marché de l’externalisation informatique a progressé de 56% en 2016, à 500 millions d’euros.

Lire également :

AWS domine haut la main le Cloud public d’infrastructure

Les dépenses d’infrastructures IT s’orientent toujours plus dans le Cloud

crédit photo : incredibleguy via VisualHunt.com / CC BY

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur