La technologie IoT génératrice de profits pour les revendeurs

Tendances IT
0 0 Donnez votre avis

D’après une étude réalisée par Dell EMC, la vente de solutions IoT est source de profits pour les revendeurs interrogés, notamment sur la cible PME.

Michael Collins, vice-président senior, Channels, Dell EMC EMEA
Michael Collins, vice-président senior channels, Dell EMC EMEA.

Près de 8 revendeurs sur 10 (79%) interrogés par Dell EMC dans la zone EMEA déclarent une hausse importante de leurs ventes de technologies IoT au cours des 12 derniers mois. Le résultat de cette étude montrent que ces solutions contribuent en effet fortement au chiffre d’affaires des revendeurs. Cette année, 59% des sondés ont constaté une augmentation de 10 à 30% de leurs recettes IoT par rapport à l’année précédente.

PME et nouvelles technologies les plus intéressées

C’est surtout sur la cible des PME et très logiquement dans le secteur des nouvelles technologies (pour 48% des sondés) que les solutions IoT sont les plus vendues. Viennent ensuite le commerce de détail pour 31% des sondés, les services aux entreprises et au grand public pour 28% et la fabrication industrielle pour 28%. « Les secteurs des technologies, du commerce de détail, des services et de la fabrication industrielle sont les premiers à avoir adopté la technologie IoT dans le cadre de déploiements à petite échelle, pour des applications de type wearables et moniteurs sans fil », explique Michael Collins, vice-président senior channels de Dell EMC EMEA. « Dans les secteurs plus larges, comme dans les services financiers, la popularité grandissante de l’IoT indique que l’utilité démontrée de technologies innovantes encourage leur adoption en vue de satisfaire les nouvelles exigences du marché. »

Le frein de la complexité

Certains secteurs marquent le pas à cause de la complexité du déploiement de nouvelles technologies et du poids de la réglementation. La moitié des sondés estime que c’est effectivement la raison du retard de déploiement de projets IoT sur le terrain.

Seulement 13% seulement des sondés ont enregistré une demande IoT pour le secteur pharmaceutique et 11% seulement signale un appétit pour le sujet au sein du secteur public. La remarque vaut aussi pour les secteurs pétrolier et gazier.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur