Résultats : +2,1% de chiffre d’affaires pour Capgemini

News Channel
1 1 Donnez votre avis

Capgemini a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros au troisième trimestre 2016. Et confirme ses objectifs annuels.

Résultats T3 2016 par métiers pour Capgmini
Résultats T3 2016 par métiers

Acquisitions en perspective et objectifs confirmés chez Capgemini. Pour son troisième trimestre, la SSII publie un chiffre d’affaires en hausse de 2,1% à taux de change et périmètre constants (-0,6% en données publiées), soit 3,02 milliards d’euros. Un résultat encourageant même s’il reste inférieur à celui attendu par Reuters (qui anticipait 3,2% de croissance organique par rapport au troisième trimestre 2015).

En France, le chiffre d’affaires de Capgemini a progressé de 4,6% à taux de change constants, à 599 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de la région Royaume-Uni et Irlande, en revanche, a perdu 1,5% à 463 millions d’euros. Et, en Amérique du Nord (30 % du CA monde de Capgemini depuis l’acquisition d’IGate en 2015), la croissance du groupe ralentit (+0,4% à taux de change constants à 939 millions d’euros), freinée par le secteur de l’énergie.

Globalement, les activités de conseil (+3,1%), les services de technologie (+1,3%) et les services applicatifs (+4,4%) progressent. Mais pas les autres services d’infogérance (- 3,3%).

Acquisitions en vue

Malgré la frustration des marchés (le titre a affiché la plus forte baisse du CAC 40, le 26 octobre, après l’annonce de ces résultats), Capgemini a confirmé ses objectifs 2016. Et ce, après avoir relevé cet été ses perspectives de marge opérationnelle (de 11,3 % à 11,5 % sur l’année). Le groupe prévoit donc d’enregistrer une croissance de son chiffre d’affaires à taux de change constants comprise entre 7,5% et 9,5%, et de générer un free cash-flow organique supérieur à 850 millions d’euros.

Par ailleurs, le Pdg de Capgemini, Paul Hermelin, a mis l’accent sur la croissance de 25% des activités liées au digital et au Cloud. Il a également confirmé vouloir « réaliser des acquisitions ciblées », notamment en Amérique du Nord. « Ces acquisitions pourraient représenter 2 points de croissance annuelle supplémentaires au cours des deux à trois prochaines années », selon le dirigeant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur