Le robot Pepper cherche des partenaires

Distribution
Julien SERET SoftBank Robotics

SoftBank Robotics lance son premier programme partenaires européen, « Pepper Partner Program », dédié à son robot de forme humanoïde baptisé Pepper.

Julien Seret, VP entreprise monde de SoftBank Robotics.jpg
Julien Seret, VP entreprise monde de SoftBank Robotics.

SoftBank Robotics, ex-Aldebaran, a profité du salon InnoRobo dédié à la robotique pour annoncer son premier programme dédié aux actuels et futurs partenaires distributeurs et revendeurs de Pepper. « SoftBank Robotics n’est plus en première ligne comme au démarrage, aujourd’hui les partenaires peuvent vendre leurs projets en direct aux clients. Nous sommes aussi en discussion avec des grossistes », explique Julien Seret, VP entreprise monde de SoftBank Robotics. « Nous proposons deux modes de distribution à travers des partenaires qui revendent les robots et d’autres qui sont des agents intermédiaires ». Les partenaires intéressés pourront entrer dans le nouveau programme européen « Pepper partner program », annoncé sur le salon InnoRobo. C’est au milieu de son village de 23 partenaires que Julien Seret a dévoilé ce programme et donné le feu vert pour la commercialisation de Pepper en France auprès des entreprises.

Xavier Maire, directeur région Ouest de GFI Informatique
Xavier Maire, directeur région Ouest de GFI Informatique.

L’ESN française GFI est par exemple officiellement certifiée par SoftBank Robotics et lance son offre « Social Robotics » autour de Pepper. « Nous ciblons les entreprises avec des services autour de l’accueil en point de vente, de prise de RDV, de l’orientation vers les produits » explique Xavier Maire, directeur région Ouest de GFI Informatique. « Nous réfléchissons à d’autres applications auprès des enfants malades, des seniors et des handicapés. » L’ESN certifiée achète à prix préférentiel les robots et s’appuie sur le support de SoftBank Robotics pour le SAV. Son savoir-faire est au niveau logiciel où GFI, développe depuis un an des solutions métier autour du robot, solutions qui seront vendues de plusieurs dizaines à plusieurs milliers d’euros selon les projets. « Les partenaires intéressés par le monde de Pepper et ses nouvelles opportunités de business vont devoir se différencier par leur compréhension des besoins des clients », confie Xavier Maire. « Les clients du secteur bancaire, par exemple, se posent des problématiques que nous ne nous posons pas forcement autour de l’impact sur leurs salariés de l’arrivée de robots dédiés à l’accueil des clients ».

Un robot qui ne se vendra donc pas sans une formation préalable, prévue dans le programme partenaire. « Les partenaires vont passer une certification car valoriser Pepper implique des connaissances dans plusieurs métiers : design, animation, linguistique… », précise Julien Seret. « Nous proposons une formation de 3 jours pour sensibiliser les partenaires aux différentes compétences requises, plus deux jours autour d’une idée et d’un prototype d’application à mettre en œuvre ». Le prix global de la formation de SoftBanks Robotic s’élève à 1000 € pour 2 personnes pour les 5 jours. Compter 800 € pour la certification.

Fabrice Goffin, CO-CEO de Zora Bots
Fabrice Goffin, Co-CEO de Zora Bots.

L’objectif du constructeur est de laisser ses partenaires en relation directe et complète avec les clients finaux. « C’est un modèle proche de celui de la vente de smartphones. Nous aidons nos partenaires en leur offrant de la visibilité comme sur le salon InnoRobo où un large village leur est dédié. » Parmi eux, l’entreprise Zora Bots installe des robots en maison de retraite afin d’inciter les seniors à bouger et de les divertir. « Pepper montre les gestes et facilite les mouvements, tandis que Nao grâce à sa taille d’enfant fait vite sourire les résidents », raconte Fabrice Goffin, Co-CEO de Zora Bots. Une prestation facturée 530 € par mois pour Pepper, et 265 € pour Nao, son petit frère.

Richard Malterre, directeur commercial de Londsale
Richard Malterre, directeur commercial de Londsale.

On trouve aussi des partenaires plus éloignés du milieu informatique comme l’agence de design Londsale, spécialisée dans la transformation digitale des points de ventes. « Nous aidons les clients à optimiser leurs points de vente et le robot Pepper est une nouvelle aide à l’accueil qui permet de faciliter les choix et de faire patienter les clients en attendant les vendeurs », explique Richard Malterre, directeur commercial de Londsale. « Nous ciblons aussi les secteurs de la banque, des concessions automobiles, des casinos. Nous revendons les robots et nous assurons la montée en compétences du personnel autour de Pepper afin qu’il soit bien utilisé. Nous ne réalisons pas de marge sur le robot, nous traitons Pepper comme à l’arrivée des tablettes, c’est un nouveau support d’expression.»

SoftBank Robotics compte aujourd’hui 23 partenaires en Europe et une centaine dans le monde. Son objectif est de porter rapidement ce chiffre à 150 en Europe et au Japon. Un objectif pas si facile à atteindre en Europe où les robots commencent à peine à se vendre.

Robot Buddy de Bluefrog
Robot Buddy de Bluefrog.

Pepper n’est pas le seul robot qui intéresse les professionnels de l’informatique, le petit Buddy de Blue Frog entre lui aussi dans les réseaux de distribution pour toucher les entreprises. Le fabricant vient notamment de signer des partenariats avec Hoomano, qui développe une application d’accueil, et avec Onepoint, autour d’un hub technologique, dont Buddy sera l’un des maillons.

Asus vient également de dévoiler son premier robot compagnon, Zenbo. Pepper à donc déjà de nombreux cousins… qui souhaitent eux aussi se faire vite adopter.

Pepper en quelques chiffres :

Pepper Partner Europe
Pepper Partner Europe

Pepper est un robot de forme humanoïde conçu pour identifier les émotions d’après la voix, l’expression et la gestuelle de l’homme, il doit ainsi interpréter les émotions et délivrer un contenu adapté. Le robot peut diffuser un contenu interactif sur la tablette intégrée à son buste. Il est pour l’instant proposé comme compagnon ou comme hôte pour informer et accueillir les clients. Aujourd’hui, plus de 140 magasins SoftBank Mobile au Japon ont intégré le robot. Depuis peu, il est aussi proposé aux particuliers au Japon. Déjà 7000 foyers l’ont adopté d’après les chiffres officiels du constructeur.

pepper

  • Pepper mesure 120 cm et pèse 28 kg ;
  • 17 articulations, pour des mouvements gracieux ;
  • 3 roues omnidirectionnelles, pour se déplacer avec agilité ;
  • 1 caméra 3D, pour détecter les humains et leurs mouvements et interagir avec eux ;
  • Un écran tactile de 10 pouces.