Tilkee ouvre son API aux intégrateurs

Distribution
Sylvain Tillon fondateur Tilkee
0 0 Donnez votre avis

Le jeune éditeur lyonnais Tilkee, spécialisé dans les outils de suivi des propositions commerciales et l’optimisation de la relance client, ouvre son API aux intégrateurs afin de créer son réseau indirect.

Sylvain Tillon, fondateur de Tilkee
Sylvain Tillon, fondateur de Tilkee

Fondée il y a deux ans par Sylvain Tillon, la société lyonnaise Tilkee propose une solution logicielle pour optimiser le processus de vente après l’envoi d’une offre à un prospect. En place depuis 18 mois, Tilkee détecte le bon moment pour démarcher et le sujet sur lequel il faut insister pour terminer la vente. Il analyse le comportement de lecture et envoie des alertes. « Cela simplifie le suivi et améliore le taux de transformation », explique Sylvain Tillon. « En 2015 par exemple, les commerciaux d’Orange agence PME équipés de Tilkee ont vu leur taux de transformation de devis en commandes passer de 30 à 38%. Cela permet d’éliminer 50% d’appels inutiles et de réduire le cycle de vente. »

Depuis un an, l’éditeur travaille sur l’API et l’intégration de partenaires CRM. « L’un de nos clients nous a imposé chez Salesforce, ce qui nous a permis d’entrer chez eux », raconte le dirigeant. Aujourd’hui, Tilkee se connecte directement dans le CRM en fin de processus de vente et s’intègre avec les solutions Salesforce, Oracle ou SugarCRM.

L’objectif de Tilkee en 2016 est de se faire connaître en France, de rencontrer des intégrateurs et d’explorer l’Europe. « Nous avons devant nous un grand travail d’évangélisation. Nous cherchons des partenaires intégrateurs et SSII bien implantés en Ile-de-France, spécialisés en CRM et qui travaillent déjà avec Oracle et Salesforce », précise Sylvain Tillon. « Nous allons aussi commencer à travailler avec Microsoft Dynamics, et allons donc rechercher des intégrateurs Dynamics également ». 

La société lyonnaise compte une dizaine de collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaires de 250 000 € en 2015. Elle vise entre 600 000 à 800 000 € pour cette année. « Notre chiffre d’affaire est réalisé aujourd’hui à 90% en direct, mais nous visons 50% d’indirect en 2016 et à plus long terme 100% », assure le dirigeant. « Nos partenaires bénéficieront de 30% de rémunération sur les licences, d’un accès à l’API, de documentations ainsi que de temps avec notre directeur technique. Nous serons très présents au début à leurs côtés », promet-il.