Intensification du Cloud public en 2016

Tendances IT
0 8 Donnez votre avis

L’adoption du Cloud public va s’intensifier en 2016 dans le monde, selon les dernières estimations du Gartner. En France, l’Iaas est le segment le plus dynamique avec une croissance attendue à plus de 35 % en 2016.

Gartner-Services-Cloud

Le chiffre d’affaires généré par les services Cloud va atteindre près de 204 milliards de dollars en 2016, contre 175 milliards de dollars en 2015. Soit une augmentation de 16,5% d’après Gartner.

Sans réelle surprise, les services IaaS (Infrastructure as a service) devraient encore connaître la plus forte croissance de l’activité du Cloud en 2016. Ce segment offrant serveurs, stockage et connectivité hébergés aux entreprises qui y installent leurs applicatifs, bases de données et autres middelware, devrait croître de 38,4%, contre moins de 32% en 2015. Une offre bien fournie par les grands acteurs comme AWS, Microsoft Azure, Google Compute Engine, ou les moins grands comme OVH avec Dedicated Cloud. « Certains leaders du marché disposent d’une avance significative sur ce segment, commente Sig Nag, directeur de recherche pour le cabinet d’études. Les fournisseurs devraient alors se concentrer sur la différenciation pour assurer leur succès. »

90 milliards pour le Cloud advertising

Les 22,4 milliards de dollars attendus de l’Iaas ne composent pourtant pas le segment le plus lucratif de l’industrie du Cloud public. Porté par le basculement du modèle de licence sur site vers l’offre Cloud à la demande, le Saas (Software as a Service), et même le BPaas (Business process as a service) font mieux avec respectivement 37,7 et 42,6 milliards de dollars estimés (pour des croissances respectives de 20,3% et 8,7%). Mais le roi du chiffre d’affaires reste la pub. Le Cloud advertising devrait générer 90,3 milliards, contre moins de 80 milliards l’an passé. Une progression de 13,6% qui tend néanmoins à ralentir (15,4% en 2015). La sécurité (Cloud management and security services) et le PaaS (Platform as a service) connaîtront de meilleures évolutions, malgré des revenus plus modestes. Le premier avec une croissance de 24,7% pour 6,2 milliards de dollars générés, le second avec plus de 21% de hausse à 4,6 milliards.

Les spécificités françaises

Un petit cran en dessous, la France affiche une tenue assez proche de la tendance mondiale avec une croissance attendue de 14,8% en 2016. L’Iaas y est le secteur le plus dynamique (+35,5% pour 700 millions de dollars) avec la gestion de la sécurité (+23,7% et 200 millions). Les segments Saas (+20,9% attendus) et Paas (+20,7%) sont au coude-à-coude en matière de croissance, mais leur revenus diffèrent largement : 1 milliard et 200 millions respectivement. Le BPaas (gestion des processus métiers) tient la route (1 milliard attendu pour une progression de 6,1%) et le Cloud advertising est moins dynamique : +9,5% pour 1,9 milliard de dollars attendus.