Le Syntec Numérique nomme 13 nouveaux administrateurs

Nominations

Les trois collèges du syndicat professionnel des ESN, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies voient arriver de nouveaux administrateurs.

Guy Mamou Mani, président du Syntec Numérique
Guy Mamou-Mani, président du Syntec Numérique

Lors de la dernière assemblée générale ordinaire du Syntec Numérique, le 21 mai dernier, 13 administrateurs ont été nommés pour les 3 collèges du syndicat.

Le collège des Entreprises de services du numérique accueille trois nouveaux administrateurs avec la nomination de François Hisquin (Octo Technology), Marc Palazon (Smile)  et Jérôme Siméon (Capgemini). Ils rejoignent Jonathan Amar (Deletec), Guy Mamou-Mani (Groupe Open), Christian Poyau (Micropole) et Olivier Vallet (Sopra Steria Group) qui sont réélus.

Michel Isnard (Red Hat) et Bernard Ourghanlian (Microsoft France) sont réélus au collège éditeurs de logiciels accompagnés de trois nouveaux administrateurs : Pierre Leurent (Voluntis), Chantal Penelon (Aareon) et Bernard Peugnet (Talentia Software). Enfin, Pascal Brier (Altran technologies) est réélu au collège conseil en technologies.

En plus du président Guy Mamou-Mani, les 13 administrateurs du Syntec Numérique, qui regroupe 1 500 adhérents représentant 80% du chiffre d’affaire du secteur, assurent la promotion des entreprises des logiciels et services et la défense des intérêts collectifs professionnels.