Régis Rocroy, Ozon : « tout axer sur les usages »

Stratégies Channel

Président de la start-up Ozon, spécialisée dans la sécurité Web en mode Saas, Régis Rocroy met en lumière la transformation du marketing pour les sociétés IT. Une transformation qui met à l’honneur non plus les caractéristiques techniques mais les usages.

Le 3 avril prochain, ChannelBiz animera, dans le cadre de la présentation de la 10ème édition de l’étude Regards Croisés, une table ronde sur les évolutions de la distribution dans les 10 ans à venir. En amont de cet événement, nous avons interrogé les participants sur le regard qu’ils portent sur les évolutions attendus du channel. Aujourd’hui, Régis Rocroy, un autodidacte qui a occupé une dizaine de postes différents dans l’IT. Il a fondé il y a peu Ozon, une start-up spécialisée dans la cyber-sécurité web.

Regis RocroyComment décririez-vous votre activité ?

Nous avons élaboré une solution Cloud pour sécuriser les sites marchands et non marchands. Nous protégeons les sites, applications et transactions web. La solution est complexe mais pour l’utilisateur, c’est simple comme de claquer des doigts !

Quel regard portez-vous sur le marché et son évolution ?

Il y a 20 ans, l’internet en entreprise apparaissait. C’était la révolution de la « connexion » Internet. Il y a 10 ans, Google proposait les premiers services SaaS gratuits (Gmail, agenda, etc.. ). On n’appelait pas ça encore le Cloud, mais on peut dire que c’était la 2eme révolution, celle du « service » Internet. On peut dire qu’aujourd’hui et depuis 2008, on assiste à la 3eme révolution, celle de la « mobilité » et des « usages ». La prochaine qui se prépare est celle des IoT.

D’un point de vue marketing, quels sont les changements à intégrer selon vous ?

En 2005, le marketing reposait essentiellement sur la valorisation des techniques et des produits. Depuis Apple est passé par là, il faut axer ses campagnes sur les usages. Plus personne ne veut savoir de quoi est faite la fiche technique !

Il faut inventer le futur et ne surtout pas laisser une étude marketing nous dicter les futurs besoins des clients. Notre métier, c’est l’innovation. Si Steve Jobs avait demandé aux utilisateurs de quoi ils avaient besoin, l’iPhone ne serait jamais né

Comment abordez-vous le marché de demain ?

Pour moi le concept le plus important à intégrer, c’est la « consumérisation » de l’IT. Le client – consommateur a pris le pouvoir. Les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon, NDLR) ont ouvert aux utilisateurs un champ des possibles infini. Ces nouveaux usages sont rentrés dans les habitudes de chacun. Aujourd’hui, ces consommateurs veulent le même niveau d’usage en entreprise. Aux DSI de s’adapter et vite ….

Quel est le changement majeur que vous avez pu observer en 10 ans ?

La puissance du Cloud et tout le potentiel du SaaS permettant d’inventer rapidement de nouveaux services en réduisant au minimum les contraintes IT.

Quel est le mot/l’image qui illustre le mieux ce changement selon vous ? Celui qui illustrera les 10 ans à venir ?

Mobilité ! Et celui de demain sera la Mobiquité ! La mobilité couplée à la puissance des services SaaS.

Quelle est aujourd’hui l’application et/ou innovation dont vous ne pouvez plus vous passer ?

Evernote, l’arme indispensable pour gérer et agréger tous les contenus non structurés.

Que ferez-vous dans 10 ans ? Où serez-vous ?

Dans 10 ans, j’espère être au soleil de la Silicon Valley… à développer un nouveau projet !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur