Aerohive structure le réseau Wi-Fi de l’Institut Mutualiste Montsouris

Stratégies Channel
Institut Mutualiste Montsouris

L’Institut Mutualiste Montsouris demande à Aerohive de structurer son réseau Wi-fi pour les patients et les professionnels de santé.

Institut Mutualiste Montsouris
Institut Mutualiste Montsouris

Hôpital privé à but non lucratif, l’Institut Mutualiste Montsouris, a confié à Aerohive Networks, spécialisé dans les solutions réseau Wi-Fi et les solutions mobiles managées dans le Cloud, la mise en place de son nouveau réseau. Après une étude, les solutions sans contrôleur d’Aerohive sont sélectionnées pour couvrir les 30 000 m2 de l’hôpital. Le déploiement des 370 bornes a démarré en octobre 2012.

« Notre réseau Wlan pose les bases d’un nouveau système d’information hospitalier modernisé avec des outils performants facilitant la mobilité du personnel soignant », précise Patrick Boloré, DSI de l’Institut Mutualiste Montsouris. « Les outils d’Aerohive, de par leur gestion centralisée et leur fiabilité, nous permettent de nous concentrer sur les autres briques de notre SIH (SI Hospitalier, NDLR). »

Patrick Boloré, DSI de l’Institut Mutualiste Montsouris
Patrick Boloré, DSI de l’Institut Mutualiste Montsouris

Le réseau est décomposé en trois grands blocs : un WLan filaire destiné à connecter le matériel autorisé de l’hôpital, un réseau Wi-Fi pour les salariés y compris pour brancher leurs terminaux personnels (BYOD), un second réseau Wi-Fi gratuit pour les patients avec une connexion via un portail. Ce dernier participe ainsi à la création d’un environnement plus convivial avec la personne hospitalisée qui reste plus facilement en contact avec ses proches. Le réseau Wi-Fi de l’IMM gère aujourd’hui plus de 300 utilisateurs par jour, 150 personnes en interne et plus de 150 patients (1 patient sur 3 utilise le Wi-Fi)

Un réseau Wi-Fi médical a été déployé pour transmettre les données médicales directement dans le dossier du patient. Pour répondre aux contraintes inhérentes à l’environnement hospitalier, les bornes du parc ont été calibrées afin que leur rayonnement soit en conformité avec les normes sanitaires et n’interfèrent pas avec le matériel médical.

La configuration de l’hôpital, avec ses nombreux pavillons, incite les professionnels de santé à utiliser des outils adaptés souples et mobiles. De nombreux projets liés à la mobilité sont en cours d’étude ou de déploiement. Par exemple, les diététiciennes travaillent avec des tablettes pour enregistrer les spécificités des patients et leur composer des menus adaptés.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur