IBM France : « les partenaires doivent s’adapter à la transformation numérique »

Stratégies Channel

Najette Kadri-Marouard, vice-présidente Global Business Partner, explique la stratégie et le positionnement d’IBM France vis-à-vis de son écosystème.

Najette Kadri-Marouard, Vice-présidente Global Business Partner IBM
Najette Kadri-Marouard, Vice-présidente Global Business Partner IBM

ChannelBiz : Comment allez-vous aider vos partenaires pour transformer les business model actuels et accéder à de nouveaux marchés ?

Najette Kadri-Marouard : Comme vous l’avez certainement noté, le contexte économique actuel change et nous entrons dans une nouvelle ère, celle de la transformation digitale et numérique qui s’articule autour de 3 axes majeurs : Le Big Data et l’analytique, le Cloud et enfin la mobilité et le social.

Concernant, Le Big Data et l’analytique, la donnée devient la ressource naturelle mondiale qui transforme les entreprises et les métiers. Hier, nous avions plutôt une informatique centralisée avec des applications critiques telles que la SupplyChain, le CRM ou les ERP (SAP, Oracle Applications, …).

Aujourd’hui, les innovations autour de ce que nous appelons CAMSS (Cloud, Analytique, Mobilité, Social et Sécurité) sont souvent développées et déconnectées des applications ‘core’ dites traditionnelles.

Demain, nous allons voir émerger des systèmes intégrés au service de l’innovation. C’est ce que nous appelons le System of Record (IT traditionnel), le System of Engagement (Mobilité et Social) et l’intersection des deux donne le System of Insight : possibilité d’analyser finement la donnée et d’obtenir des informations pertinentes à tout instant qui permettent de supporter les décisions business.

ChannelBiz : Quel rôle joue le Cloud ?

Le Cloud transforme l’IT et les processus métier en services digitaux. Le Cloud est le chemin vers les nouveaux business modèles. Les datacenters de nos clients sont interconnectés, travaillent à travers le Cloud et nous parlons là d’applications ‘as a service’ (SaaS, IaaS…)

Le Cloud est de ce fait le moteur de la transformation et de la croissance des entreprises. Il permet aux entreprises de développer rapidement de nouveaux services, de générer de nouvelles sources de revenus et de gagner en rapidité et en agilité. Le Cloud accompagne la transformation à valeur ajoutée qui se produit dans chaque société (exemple : nouveaux services dans le domaine de l’Internet des objets). Enfin, le Cloud permet aux sociétés de développer leur croissance.

ChannelBiz : Passons désormais au 3ème axe que vous avez mentionné, la mobilité et le social. Pourquoi est-ce important ?

La mobilité et le social révolutionnent tous les nouveaux comportements que l’on voit apparaître. Côté mobilité, de même que les boutiques en ligne ont dû s’adapter à l’Internet, le commerce doit s’adapter à la mobilité. Armés de smartphones et de tablettes, les consommateurs d’aujourd’hui veulent s’en servir pour naviguer, acheter et payer. Les responsables actuels sont conscients de ces attentes et y répondent en créant des entreprises mobiles. Les employés au sein des entreprises sont de plus en plus équipés de terminaux mobiles qu’il faut prendre en compte.

Au plan social business, l’innovation naît de la collaboration. Et la collaboration est omniprésente. Les entreprises qui optent pour les toutes-puissantes technologies des réseaux sociaux permettent à la productivité et à l’innovation de s’exprimer librement sur toute la chaîne de valeur, englobant employés, fournisseurs, clients.

Tout ceci est lié et s’opère dans le Cloud avec un environnement hautement sécurisé grâce à nos offres qui s’appuient sur notre infrastructure SoftLayer et sur celles de nos partenaires.

ChannelBiz : Qu’est-ce que ces transformations impliquent pour vos partenaires ?

La transformation digitale et numérique nécessite une évolution des business modèles de nos partenaires. IBM travaille avec eux pour les aider à se repositionner, à se transformer et à être compétitifs sur le marché.

De plus, on voit arriver des nouveaux partenaires (start-ups, éditeurs de logiciels) qu’IBM se doit d’accompagner car ils sont porteurs de nouveaux services à forte valeur ajoutée.

L’ambition et la stratégie d’IBM sont simples et doivent répondre à un impératif : accroître la valeur ajoutée de l’écosystème actuel d’IBM composé de VAR, ISV, MSP, CSI, Cloud builders, Cloud providers et Cloud resellers. Les partenaires « nés dans le Cloud » ont besoin d’un accompagnement plus spécifique.

Pour se faire, IBM accompagne ses partenaires en trois étapes clés :

– Accompagnement dans la transformation des business modèles et aide à la définition des meilleures solutions à porter sur le marché,

– Curriculum : programmes de formation et de certifications sur les solutions IBM dans les domaines du CAMSS, pour accroître la valeur ajoutée et la différenciation des partenaires.

– Business Map : mapping des partenaires qui ont la compétence et l’expertise nécessaires pour apporter de vraies valeurs au client. Les guider sur comment bâtir leur propre écosystème et déclinaison de plan d’actions. Fournir des solutions viables et réplicables sur le marché (ex : solutions marketing) basées sur les technologies IBM.

De nombreux partenaires d’IBM peuvent être aujourd’hui cités dont Assima, Hardis, Smile, Cheops, Sogeti ou encore Cegid.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur