Saas et Cloud privé : GFI Software se réorganise

Tendances IT
Walter Scott, PDG de LogicNow et GFI

L’éditeur GFI Software se restructure en créant deux entités séparées, LogicNow et GFI dès le 1er octobre.

Dr. Alistair Forbes, directeur général de LogicNow - GFI
Dr. Alistair Forbes, directeur général de LogicNow – GFI

GFI Software (à ne pas confondre avec la branche logicielle de la SSII GFI) se réorganise en deux entités, LogicNow pour les solutions Saas et GFI pour son offre de Cloud privé. « La scission de LogicNow et GFI permettra à chaque entité de se recentrer sur son cœur de métier et d’optimiser sa stratégie produit eu égard à une importante base de clients en pleine croissance », explique Walter Scott, PDG de LogicNow et GFI. « Outre les avantages en termes de gains d’efficacité, la division d’une entreprise en deux entités distinctes et spécialisées nous permet également de maintenir notre croissance à un rythme inégalé. En dehors de ça, les affaires continuent. »

La branche LogicNow se concentrera sur les technologies SaaS avec une tarification par abonnement. « C’est une époque en or pour les MSP. Pour les sociétés de support informatique qui sont passées d’un modèle de dépannage classique à un modèle MSP, le marché est en pleine expansion avec la prolifération des services Cloud et mobiles » explique Alistair Forbes, directeur général de LogicNow. « Notre réorganisation nous permet de poursuivre le développement et la mise en œuvre de notre vision du métier. Chaque année, depuis cinq ans, MAXfocus enregistre une croissance supérieure à 50 % par an. Et chaque mois, nous ajoutons plusieurs centaines de nouveaux MSP à notre plateforme. La création de LogicNow nous permet de redoubler d’efforts sur les technologies Cloud pour les MSP et de consolider notre leadership incontesté sur ce marché. »

De son côté, GFI se concentrera sur les solutions de Cloud privé pour les administrateurs IT dans les structures avec des utilisateurs finaux. La solution GFI MAX sera rebaptisée MAXfocus. « Les MSP d’aujourd’hui doivent relever certains défis bien précis, qu’il s’agisse d’acteurs majeurs dans le domaine des services administrés, ou de MSP cherchant à faire évoluer leur activité pour se positionner au rang de partenaires de support informatique de nouvelle génération », précise Alistair Forbes. « Ils doivent à la fois développer leur offre de services afin d’anticiper les besoins de leurs clients, et faire évoluer rentablement leur activité. Si la médiocrité des standards de certaines plateformes freine la capacité d’évolution des MSP sur le marché, cela nous ouvre d’intéressantes perspectives, du fait de notre expérience de la migration des MSP sur MAXfocus. »

D’après l’éditeur, pendant cette réorganisation, les dirigeants, les investisseurs et les produits ne changeront pas.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur