Mobilité : Archos fait son entrée sur le marché professionnel

Tendances IT
Archos logic Instrument

Archos entre dans le capital du spécialiste des terminaux durcis Logic Instrument pour proposer smartphones et tablettes aux entreprises.

Un article de Christophe Lagane, Silicon.fr

Archos annonce son entrée dans le capital de Logic Instrument, entreprise française créée en 1987 et spécialisée dans les systèmes d’ordinateurs portables et embarqués durcis pour usages en environnements hostiles.

Répondre aux besoins des professionnels

« Cette prise de participation est motivée par la volonté de répondre rapidement et de manière structurée à un besoin croissant exprimé par les professionnels recherchant des solutions personnalisées en mobilité, explique Loïc Poirier, directeur général d’Archos. Nous devons apporter des réponses efficaces à ce segment en très forte croissance, tout en conservant au sein d’Archos une concentration sur le marché grand public. » En d’autres mots, jusqu’alors cantonné au secteur grand public, Archos entend investir le marché de l’entreprise avec ses smartphones et tablettes sous Android.

Un marché porteur s’il en est. Sur le milliard de smartphones et les 270 millions de tablettes qui devraient se vendre en 2014, 15% seraient destinés aux usages professionnels dans nombre de secteurs dont la logistique, le transport, la santé, l’éducation, l’aide à la vente, ou la construction. Un secteur toutefois déjà bien couvert par les poids lourds Samsung, Motorola, Panasonic et bien sûr Apple qu’Archos entend concurrencer via des offres personnalisées aux besoins des entreprises.

Gains attendus dès le 1er trimestre

A l’expertise d’Archos en matière de conception de terminaux mobiles et à son réseau de distribution mondial, Logic Instrument apportera son savoir-faire des terminaux durcis, sa connaissance des secteurs industriels et militaire et ses compétences en maintenance et service client. « Les synergies industrielles, commerciales et technologiques entre les deux sociétés, doivent permettre à Logic Instrument de prendre rapidement des parts de marchés importantes », estime Jacques Gebran, son directeur général.

Les premières retombées commerciales sur le secteur professionnel de la mobilité sont attendues dès le 1er trimestre 2014. L’opération devrait être approuvée le 23 janvier par les actionnaires respectifs des deux entreprises. A l’issue, Archos détiendra 48,9% du capital de Logic Instrument pour un investissement de 3,6 millions d’euros.

Archos, qui a perdu 38 millions d’euros en 2012 pour un chiffre d’affaires de 155 millions, espère renouer avec les bénéfices en 2013.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur