Les communications unifiées : quel rôle jouent les intégrateurs dans leur adoption par les entreprises ?

Tendances IT
Ana Paiva OpenIP

«Lever les freins à l’adoption des communications unifiées en entreprise passe avant tout par la formation des intégrateurs » Ana Paiva

Par Ana Paiva, directrice BU Formation chez OpenIP

Ana Paiva OpenIP
Ana Paiva (OpenIP)

D’après une étude réalisée par le cabinet de conseil en stratégie Frost & Sullivan, en mai 2013, les solutions de communications unifiées et de collaboration (UCC) connaissent une forte montée en puissance dans les petites et moyennes entreprises. Quels peuvent être les freins à cette adoption ? Le succès des communications unifiées repose-t-il sur la formation des intégrateurs ou encore quels sont les avantages des entreprises qui les choisissent ?

Ana Paiva, directrice BU Formation chez OpenIP, leader de la téléphonie IP dans le Cloud pour les PME, expose l’état des lieux des communications unifiées et répond à ces questions.

La téléphonie IP et les communications unifiées, un succès récent

Le marché des communications unifiées est témoin d’évolutions importantes depuis ces vingt dernières années (téléphonie IP, Cloud, 4G, très haut débit, etc.). C’est notamment grâce à la simplification des démarches pour devenir opérateur en marque blanche de l’ARCEP en 2007, que le marché de la téléphonie IP connait une ascension significative. Aujourd’hui en France, les marchés grand public se sont développés très rapidement, à l’instar des entreprises, au travers des nombreuses offres box. Aussi, le marché BtoB est aujourd’hui empreint d’une réelle demande d’accès à ces technologies au profit de la productivité des PME, peu exploitée par les opérateurs (hors grands opérateurs), jusqu’il y a encore peu de temps.

L’Etat a rapidement investi sur ce marché, générateur de grosses contributions, favorisant notamment l’adhésion des grands opérateurs à des réseaux d’initiative publique pour doper la construction de fibres optiques, de réseaux Internet et développer les infrastructures nécessaires à l’aménagement numérique du territoire.

Par ailleurs, l’arrivée du protocole SIP a permis de banaliser l’offre IP et d’offrir un standard mondial aux entreprises et particuliers. Par exemple, le fait que tous les postes téléphoniques soient compatibles a entraîné la diminution des coûts initiaux d’investissement pour les entreprises désireuses d’investir dans un parc téléphonique.

Les communications unifiées : des avantages pour entreprises et intégrateurs

La téléphonie et donc par extension, les communications unifiées, favorisent les travaux collaboratifs en entreprise et engendrent ainsi une meilleure productivité des employés, une organisation interne optimale. En effet, ces fonctionnalités permettent aux collaborateurs d’être plus facilement joignables, de réaliser des réunions en visioconférence, grâce à une connexion à distance, mais aussi de communiquer rapidement grâce à une messagerie unifiée, etc. En résulte une rentabilité significative générée par la productivité améliorée des équipes.

De plus, ces solutions ont pour avantage de réduire les coûts des entreprises de façon significative et permettent ainsi aux grands comptes de diminuer de 30% à 40% leurs dépenses en facture téléphonique.

Les communications unifiées sont également un atout pour les intégrateurs qui peuvent proposer aux entreprises un plus large panel de services, d’applications collaboratives, de Cloud et de fonctionnalités pratiques avec peu d’investissement initial. Les entreprises peuvent alors souscrire à un abonnement compris dans les frais de société et n’ont plus à investir dans du matériel d’infrastructure comme les IPBX. Toutes ces nouveautés technologiques contribuent à démocratiser et légitimer la téléphonie IP et les communications unifiées auprès des entreprises.

Les freins à l’adoption des communications unifiées

Différents facteurs interviennent dans la réticence des entreprises et des intégrateurs à adopter les communications unifiées : manque de compétences, faibles marges ou encore la formation.

Au départ, les intégrateurs ne se sont pas directement intéressés à la question de la téléphonie IP et des communications unifiées, pourtant marchés porteurs. En effet, avant d’arriver à se positionner sur ce marché, les intégrateurs ont été confrontés à leur compétence métier. Ceux-ci déploraient un manque de formation sur les métiers du Cloud, des liens Internet et de la téléphonie IP. Or, pour lever les freins à l’adoption des communications unifiées par les entreprises, passe avant tout par la formation des intégrateurs. Former ces porte-paroles des nouvelles technologies est devenu indispensable pour qu’ils puissent bénéficier d’une base métier solide et proposer aux entreprises les offres de communications unifiées.

De plus, la valeur ajoutée des communications unifiées, devenue l’argument de vente, a été l’élément déclencheur pour les intégrateurs. En choisissant de devenir eux-mêmes opérateurs en marque blanche, ils ont réussi à garder leur parc client à l’instar des opérateurs majeurs et à s’assurer de meilleurs revenus. Effectivement, les marges proposées par les grands opérateurs n’étaient pas séduisantes. Aujourd’hui, les marges atteignent 30% ce qui est plutôt avantageux et positif pour les professionnels qui peuvent ainsi augmenter leurs revenus en temps de crise.

Du côté des entreprises, la téléphonie IP était encore peu connue il y a quelques années. Elle représentait au départ un investissement important (changement de câblage, achat d’IPBX) et les intégrateurs n’avaient pas encore les clés pour en présenter les avantages financiers. Aujourd’hui, l’arrivée du Cloud et du statut d’opérateur marque blanche des intégrateurs a définitivement changé la donne. Les entreprises n’ont plus besoin d’investir dans un produit mais bien dans un service à réelle valeur ajoutée que leurs fournissent les intégrateurs.

Grâce à ce changement de vision du marché, les intégrateurs sont désormais bien présents dans les projets de communications unifiées, comprenant notamment la téléphonie IP. Ainsi, les entreprises sont mieux accompagnées lorsqu’elles décident d’accéder aux avantages de ces technologies qui leur permettront d’améliorer leurs performances, tout en réduisant leurs coûts d’accès. A l’avenir, ces avantages vont-ils amener les entreprises à se tourner vers les communications unifiées de façon plus spontanée ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur