Noël 2013 : les e-commerçants sont-ils prêts ?

Distribution
Olivier Bertaux Keynote

Dans un contexte compliqué, le test de charge est fondamental pour les sites web marchands à l’approche de Noël, le responsable France du spécialiste du domaine explique pourquoi et s’interroge sur le réel intérêt que portent les e-commerçants aux performances de leur site.

Par Olivier Bertaux, Country Manager France chez Keynote Systems

Olivier Bertaux Keynote
Olivier Bertaux (Keynote)

A l’approche des fêtes de fin d’année, dans un contexte compétitif où la croissance du e-commerce ralentit et le montant du panier moyen diminue, la pression monte chez les e-commerçants afin de capter les consommateurs. Seront-ils prêts à recevoir l’afflux d’internautes à la recherche du cadeau idéal ? Et surtout, les services proposés sauront-ils convaincre et satisfaire les utilisateurs ?

Pour les gestionnaires de site d’e-commerce, la période précédant les fêtes est dédiée aux tests de performance et aux dernières optimisations de leur site, pour le rendre tout à fait opérationnel en ces temps de forte affluence vers les boutiques en ligne.

Le test de charge consiste à simuler le trafic à partir d’utilisateurs virtuels afin de tester la capacité du site de e-commerce à supporter la charge exceptionnelle de trafic des clients attendue pendant les fêtes. C’est une étape à la fois indispensable et cruciale pour les e-commerçants car, en plus de se préparer à gérer les pics d’affluence, elle permet de vérifier que les performances sont optimales : délais d’affichage, taux de disponibilité, capacité des serveurs, etc.

Elle est d’autant plus importante qu’aucune modification ne peut être apportée au site web au cours des dernières semaines de l’année, le risque de rencontrer un écueil et de rendre le site indisponible étant trop important. L’anticipation en matière de test de performance est donc essentielle en cette saison. Toutefois, les e-commerçants français sont-ils tous bien préparés pour Noël ?

Dans le domaine du e-commerce, un bilan complet de la santé technique des sites web est fortement recommandé en prévision de la fin de l’année. Ce bilan repose sur le monitoring pendant quelques jours des parcours client clés tels que l’accès à la page d’accueil et aux produits, la recherche, l’ajout et la consultation du panier, la commande, le paiement, la facturation, le SAV… Les données fournies permettent de mesurer, par exemple, le temps d’affichage et la disponibilité des pages web et de chaque élément constituant ces pages, la contribution des différentes parties prenantes (développement, hébergement, CDN, contenu tiers tels que les réseaux sociaux et la pub…). Un autre indicateur important est la variabilité de la performance en fonction du jour ou de l’heure d’utilisation. A partir de ces données, une étude approfondie est effectuée par un consultant visant à analyser les résultats afin de pointer les axes pratiques d’amélioration et faire des recommandations afin d’optimiser la performance technique du site.

Récemment, le site OnlineGraduatePrograms.com proposait une étude saisissante sur l’impact de la performance technique des sites web et mobiles. L’étude indique notamment qu’un quart des internautes abandonnent une page web qui met plus de 4 secondes à s’afficher. Ou encore que, pour Amazon, dont le chiffre d’affaires quotidien s’élève à 67 millions de dollars, une seconde de délai d’accès au service coûterait potentiellement à l’e-commerçant 1,6 milliard de dollars par an.

Élément à part entière de l’expérience de l’internaute, la performance technique des sites web est d’autant plus critique en termes de satisfaction client, de conversion et de chiffre d’affaires pour les e-commerçants pendant les fêtes de fin d’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur