Extreme Networks rachète Enterasys Networks

Tendances IT
extreme networks

Extreme Networks et Enterasys Networks ont annoncé le 12 septembre qu’Extreme Networks avait signé un accord définitif portant sur l’acquisition de l’ensemble des actions en circulation d’Enterasys.

E Networks rachète E Networks, autrement dit Extreme Networks rachète Enterasys Networks. Une transaction réalisée en cash et au comptant moyennant un chèque de 180 M$.

Les deux sociétés qui revendiquent le fait d’être toutes deux « leaders sur le marché des systèmes de commutation réseau pour les entreprises, les data centers et le Cloud » estiment qu’elles vont à présent pouvoir combiner et étendre leurs produits et technologies à très hautes performances.

Ce, afin de proposer des « solutions ouvertes comptant parmi les plus avancées et les plus performantes du marché et garantissant une très haute valeur globale pour les clients ».

Zeus Kerravala, analyste principal et président de ZK Research, commente la nouvelle en ces termes : « Le rapprochement d’Extreme Networks et d’Enterasys est d’importance, dans la mesure où il rassemble deux acteurs possédant chacun leurs propres compétences pour différentes composantes des réseaux – des systèmes périphériques sans fil et filaires unifiés jusqu’aux réseaux centraux des entreprises, en passant par les data centers et le Cloud. » Il ajoute « Avec leur approche axée sur les logiciels ouverts, nos deux sociétés ont toutes capacités nécessaires pour créer des produits innovants. Leur regroupement va encore accroître leurs moyens et leur envergure, ce qui bénéficiera directement aux clients. »

Extreme Networks explique que la nouvelle entité née de l’accord doit poursuivre le déroulé des feuilles de route produits des deux sociétés. Qu’en outre il prévoit d’étendre le système d’exploitation réseau avancé d’Extreme Networks – ExtremeXOS, sur environ deux ans, de manière à y intégrer de nouvelles fonctionnalités existantes déjà dans les systèmes d’exploitation réseau d’Enterasys et qui sont capables de prendre en charge les deux plates-formes matérielles.

« Le fait de pouvoir disposer d’un seul et même système d’exploitation réseau assurant les fonctionnalités des deux gammes de produits et permettant à l’utilisateur d’opter sans difficulté pour la plate-forme matérielle qui répondra le mieux à ses besoins de déploiement constitue sans conteste un avantage très intéressant pour les clients » concluent les deux firmes qui n’en forment plus qu’une.

Bien entendu soumise aux autorisations nécessaires à ce genre d’opérations, le rachat – validé par les deux conseils d’administration – devrait générer in fine un acteur  d’envergure avec une marge escomptée a priori en croissance dans le temps sous l’effet des synergies.

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur