Sécurité IT : CISCO s’empare de Sourcefire pour 2,7 milliards de dollars

Tendances IT
John Chambers Cisco

Le groupe de John Chambers a encore frappé… Il s’empare de la firme symbolisé par le petit cochon rose de Snort, et spécialisée dans les solutions IDS-IPS (détection et prévention des intrusions réseaux). Ce qui étonne plus les spécialistes ? Le montant du chèque : 2,7 milliards de dollars ! Une sorte de record…

Le « deal » de l’été, et sans doute de l’année, dans la sécurité IT vient d’être réalisé par Cisco, grand adepte des opérations de croissance externe devant l’Eternel.

John Chambers Cisco
John Chambers

La firme de John Chambers, après avoir un temps calmé ses ardeurs en la matière, vient en effet d’annoncer l’acquisition de Sourcefire pour la « modique » somme de… 2,7 milliards de dollars !

Et notre confrère ITespresso.fr de préciser que si Cisco a mis ainsi le paquet c’est pour convaincre les actionnaires, avec une action Sourcefire reprise à 76 dollars (soit un bonus de 28,6% par rapport à son cours à la fermeture de la Bourse avant l’annonce du rachat) !

Le signe également que le spécialiste US en matière d’équipement réseaux veut monter drastiquement en puissance dans le domaine de la sécurité IT.

Sourcefire, qui es-tu ?

Sourcefire, dont nous avons rencontré la filiale française il y a très peu de temps (voir l’article http://www.channelbiz.fr/2012/07/05/rencontre-avec-sourcefire-pas-de-cache-sexe-de-securite/), a été créée il y a un peu plus de 10 ans (en 2001) par Martin Roesch et est cotée au Nasdaq depuis mars 2007.

La firme se positionne comme un fournisseur de solutions de « cybersécurité adaptative ». Autrement dit, elle concourt à la gestion des réseaux, principalement ceux des grands comptes (entreprises, administrations…) et des grosses PME,  en minimisant les risques liés à la sécurité des réseaux dynamiques, des postes de travail, des équipements mobiles et des environnements virtuels.

sourcefire martin roesch
Martin Roesch

Sourcefire a développé des solutions de pare-feu et des technologies de détection et de prévention des intrusions (IDS-IPS). Et son fondateur est notamment connu pour avoir conçu Snort, un fameux logiciel libre du même acabit, symbolisé par un cochon rose… En outre, en 2007, Sourcefire avait acquis le projet de logiciel antivirus libre ClamAV.

A noter que Sourcefire avait failli tomber en octobre 2005 dans l’escarcelle de Check Point, spécialiste Israélien de la sécurité IT pour 225 millions de dollars. Mais une commission d’Etat avait retoqué ce rapprochement au motif que le transfert technologique induit par ce rachat aurait été trop « sensible ». Pas de risque du coup qu’un tel refus se reproduise avec le compatriote Cisco. Le rapprochement devrait être bouclé d’ici la fin de l’année calendaire.

On sait peu de choses pour l’heure du dispositif final qui va être adopté par Sourcefire devenu Cisco, mais on peut penser que la marque Sourcefire survivra au rachat. Basée à Columbia, la société va en tous cas intégrer la division  « sécurité » de Cisco, et Martin Roesch rejoindre, en qualité de CTO, la direction de Cisco business group.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur