Esker de plus en plus en mode indirect

Stratégies Channel

Présenté lors d’un évènement partenaire le 11 avril dernier, le bilan indirect d’Esker France montre la croissance de l’indirect dans le chiffre d’affaires de l’éditeur.

Cathy Jullien, Responsable Partenariats pour Esker France
Cathy Jullien, Responsable Partenariats pour Esker France

L’éditeur de solutions de dématérialisation des processus documentaires Esker, a présenté à ses partenaires sa vision produit, sa stratégie d’entreprise et l’évolution de ses ventes indirectes en 2012. Celles-ci ont porté à 83% sur les offres SaaS d’Esker, soit une augmentation de 19% par rapport à 2011. En 2012, les ventes indirectes ont ainsi représentées 22% du chiffre d’affaires de la France, en croissance de 8 % par rapport à 2011. L’éditeur travaille aujourd’hui avec une quarantaine de partenaires tels que Altisys, Cegid, Dimo Gestion, Novapost, Sidetrade, Sopra Group, Oxya, SRCI ou Naelan.

Esker vient également de signer de nouveaux partenariats avec Edgeteam et Easiware. «Nous avons fait évoluer notre stratégie de ventes indirectes pour nous orienter vers de nouveaux profils de partenaires tels que des éditeurs de logiciels qui intègrent nos technologies directement à leurs applications via nos web services et des prestataires de services qui distribuent nos offres auprès de leurs clients » explique Cathy Jullien, Responsable Partenariats pour Esker France.

« Cette stratégie nous permet de disposer d’une meilleure couverture du marché, de multiplier nos forces de vente via un réseau commercial indirect et d’accélérer la signature de dossiers en passant par un partenaire déjà en place chez le client ». Ces nouveaux partenaires Esker distribuent l’ensemble des offres de dématérialisation, factures clients, factures fournisseurs, bons de commandes clients, ainsi que la diffusion automatique de documents via différents média et l’archivage.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur