Un nouveau DG et une nouvelle Présidente pour INTEL

Nominations
CEO et Présidente Intel

INTEL choisit la carte de la continuité et de la fidélité pour le remplacement de Paul Otellini le 16 mai prochain : c’est Brian Krzanich, 52 ans, jusqu’ici COO de la firme, qui a été choisi face à plusieurs autres candidats potentiels. Par ailleurs, le président de la firme est désormais une femme : Renée James, qui fut un temps directrice du cabinet du mythique Andy Grove.

Intel n’a pas choisi un outsider en interne, et encore moins un profil extérieur « à la maison » pour remplacer Paul Otellini qui doit quitter ses fonctions de p-dg le 16 mai prochain. Le conseil d’administration d’Intel a en effet choisi « à l’unanimité » Brian Krzanich comme nouveau directeur général. Il était directeur des opérations (COO) d’Intel depuis janvier 2012.

Brian Krzanich CEO Intel
Brian Krzanich

Andy Bryant, président du conseil d’administration d’Intel, a déclaré à propos de celui qui va devenir le 16 mai prochain le sixième DG de l’histoire d’Intel : « Après un processus de délibération approfondi, le conseil d’administration a le plaisir d’annoncer que c’est Brian Krzanich qui dirigera Intel lors de cette période cruciale où nous devrons définir et inventer les nouvelles technologies qui donneront forme à l’informatique de demain.»

Il a ajouté : « Brian est un excellent décideur, passionné par la technologie, et doté d’une compréhension profonde du secteur. Tout ce qu’il a su accomplir en termes d’exécution et de direction stratégique, ainsi que la grande ouverture d’esprit dont il sait faire preuve dans la résolution des problèmes, tout cela lui a valu le respect de nos salariés, clients et partenaires dans le monde entier. Il possède la combinaison parfaite de connaissances, de profondeur de réflexion et d’expérience pour emmener l’entreprise à travers cette ère de changements technologiques et industriels rapides. »

Depuis plus de trente ans chez Intel (il est entré chez le fondeur en 1982), Brian Krzanich a rempli au cours de cette longue période de nombreux rôles dirigeants et techniques. Il a déclaré : « Je suis très honoré d’avoir l’opportunité de diriger Intel. Nous avons des atouts incroyables, des talents exceptionnels et un héritage sans équivalent en matière d’innovation et d’exécution. J’ai hâte de commencer le travail avec nos équipes dirigeantes et nos salariés du monde entier, et d’essayer d’assurer la continuité de cet héritage en accélérant l’avènement de l’ultra-mobilité. »

Comme directeur des opérations, Krzanich a dirigé une organisation de plus de 50.000 salariés regroupant les secteurs Technology and Manufacturing, Intel Custom Foundry, NAND Solutions, Human Resources, Information Technology, et la stratégie d’Intel en Chine.

Bit de parité…

Le conseil d’administration a par ailleurs élu une femme, Renée James, 48 ans, en qualité de Présidente d’Intel. Elle aussi prendra ses fonctions le 16 mai prochain.

Brian Krzanich se réjouit du reste de la nouvelle : « Je suis ravi d’avoir l’occasion de travailler avec Renée pour écrire ce nouveau chapitre de l’histoire d’Intel. Sa compréhension et sa vision profonde des enjeux du futur de l’architecture informatique, combinées à sa vaste expérience dans le domaine de la recherche et développement et avec l’une des plus grandes entreprises de logiciels au monde constituent des atouts extraordinaires pour Intel. »

Renée James Intel
Renée James

 

Renée James, qui – dixit Intel – possède une connaissance large de l’industrie informatique, dans les domaines du hardware, de la sécurité, des logiciels et des services, qu’elle a pu développer à travers les postes à responsabilité qu’elle a occupé au sein d’Intel, et en tant que présidente des filiales logicielles de l’entreprise – Havok, McAfee et Wind River. Elle siège également aux conseils d’administration de Vodafone Group Plc et de VMware Inc., et a été par le passé directrice du cabinet de l’ex-PDG charismatique Andy Grove.

 

 

#ADV#


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur