Rémy Millescamps (Allied Telesis) : « réduction des coûts et optimisation des process métiers facteurs de croissance »

Stratégies Channel
Rémy Millescamps - Allied Telesis

Rémy Millescamps, Directeur Général Europe de l’Ouest et Afrique d’Allied Telesis , a répondu aux questions de ChannelBiz.fr à la suite de la conférence annuelle qu’organisait l’équipementier à Istanbul.

Rémy Millescamps - Allied Telesis
Rémy Millescamps (Allied Telesis)

ChannelBiz.fr – Allied Telesis a rencontré ses clients et partenaires lors de sa conférence annuelle EMEA à Istanbul, Turquie, du 21 au 23 février dernier. Quels furent les messages transmis au Channel et quel bilan tirez-vous de cette conférence annuelle ?

Rémy Millescamps – Lors de sa conférence annuelle 2013, Allied Telesis a accueilli pour la première fois ses partenaires ainsi qu’un certain nombre de clients. Des informations intéressantes sur la vision d’Allied Telesis à l’égard des services et des réseaux d’entreprise d’avenir figuraient au programme. Des études de cas relatives à trois grands clients ont également été abordées. Nous estimons que la proposition de valeur d’Allied Telesis est largement reconnue et appréciée par nos partenaires. Nous avons mis en place des synergies fortes avec ces derniers afin de répondre au mieux aux exigences métiers de nos clients.
En 2013, la réduction des coûts et l’optimisation des processus métiers constitueront les principaux motifs d’investissements des utilisateurs finaux. La simplification des solutions constitue une tendance lourde pour réduire le coût d’exploitation de l’infrastructure TIC. Nous avons constaté que nos compétences et notre savoir-faire sont extrêmement précieux pour nos partenaires. Ils apprécient vraiment de pouvoir tirer parti de l’ensemble des services proposés par Allied Telesis (maintenance, services professionnels, services gérés), afin d’aider les utilisateurs finaux à assurer la migration de leurs plateformes TIC vers des architectures et des solutions durables.

Dans le domaine dont vous êtes fournisseur (solutions de commutation sécurisées IP/Ethernet et déploiement de réseaux Triple Play sur IP et infrastructures réseau) comment évolue la manière de réaliser des « affaires » ? Quelles sont les grandes tendances observables dans la région EMEA et la France vit-elle au même rythme que le reste de la région ?

 

Si, au cours des trois dernières années, on prévoyait d’assister à une consumérisation grandissante des réseaux, nous enregistrons aujourd’hui une croissance significative des applications professionnelles d’entreprise. Ces dernières présentent des exigences fortes : disponibilité permanente, faible consommation électrique, services complets et plateformes matérielles robustes conçues et mises en place pour durer plus longtemps au sein des réseaux clients.

Ce développement a en partie été généré par la croissance du secteur des centres de données, qui a suscité un besoin de réseaux haute performance disponibles en permanence, pour permettre aux employés de chaque entreprise de rester connectés à l’infrastructure partagée (qu’ils soient basés dans des centres de données privés ou dans le cloud). C’est la raison pour laquelle de nombreux clients accordent une attention particulière à l’accès à leur réseau, davantage qu’au cœur du réseau.

De plus, alors qu’elles modifient l’accès au réseau, de nombreuses entreprises mettent en place des solutions destinées au contrôle d’accès et à la protection des données, afin d’éviter toute perte de données professionnelles et toute menace sur leur cœur de métier. C’est également le cas en France. La France fait partie des pays où les consommateurs (et donc les partenaires) accordent une attention particulière à leurs dépenses de consommation électrique, le coût de l’énergie étant élevé et en constante augmentation.

 

 

A la faveur de votre conférence annuelle, deux clients français ont témoigné de « l’évolution des réseaux dans le secteur de l’éducation ». Que faut-il en retenir ? Le monde de l’éducation est-il justement votre priorité ?
L’éducation fait partie des cinq principaux marchés verticaux desservis par Allied Telesis dans le monde. Cela se vérifie également en France. Les clients ayant abordé l’étude de cas sur l’éducation, par exemple, étaient français (EISTI). L’éducation est également l’un des secteurs où le réseau a pris de plus en plus d’importance au cours des cinq dernières années. Ainsi, pour certains cours qui requièrent une solide formation technique, les réseaux ne sont pas qu’une simple infrastructure destinée à soutenir l’enseignement. Ils constituent un outil permettant d’étudier et de développer un nombre toujours plus important de sujets. Par ailleurs, de nombreuses activités pratiques fonctionnent grâce à des plateformes informatisées. Ces environnements représentent un véritable défi pour la technologie, car ils sont extrêmement exigeants en termes de performance, de sécurité, de résilience et de flexibilité. C’est le cas notamment lors de sessions d’examens : le réseau doit être hautement disponible afin de ne pas interrompre l’activité des étudiants et des enseignants ; il doit présenter une performance élevée pour être en mesure de supporter simultanément les différentes sessions des étudiants qui accèdent à des ressources communes et les partagent, ou qui génèrent un trafic important entre différents postes de travail.
Toutes les connexions doivent être sécurisées afin de protéger les tâches réalisées par chaque étudiant, de garantir qu’il n’existe aucun doute quant à l’authenticité de son travail et d’assurer l’exécution de chacune des fonctions auxquelles il a besoin d’accéder. Enfin, la configuration du réseau doit être flexible puisque, dans la même salle de classe et le même jour, différentes activités peuvent avoir lieu nécessitant des besoins totalement différents en termes d’infrastructure réseau. Chaque réseau doit être reconfiguré rapidement, même à très court terme.
(Pour information : le second client qui présentait son étude de cas à la conférence était italien. Il s’agissait de l’Agence spatiale italienne).

Autre point important de la conférence : un atelier présentant une « solution de fibre verte, résiliente et de bout-en-bout ». Dites-nous en plus…
La fibre optique est une technologie de niche. Elle est néanmoins cruciale pour Allied Telesis au vu des excellents résultats qu’elle a déjà enregistrés dans le secteur de la défense. La fibre est de plus en plus souvent adoptée pour les infrastructures Ethernet métropolitaines privées, ainsi que dans d’autres secteurs verticaux dans lesquels la sécurité constitue une nécessité et une source de préoccupation majeure (la santé et la finance par exemple).
Une autre raison pouvant expliquer la popularité grandissante de la fibre repose sur sa sécurité intrinsèque. En effet, s’il est relativement facile de mettre en place des écoutes téléphoniques sur des lignes de cuivre, cela est presque impossible avec la fibre. De plus, les clients accordent une importance grandissante aux avantages économiques que présente la fibre et prennent en compte ces atouts lors de leur prise de décision.
Ces avantages sont à la fois nombreux et variés. Tout d’abord, le faible impact environnemental de la fibre est largement reconnu, notamment en termes d’économies d’énergie. En effet, les données transférées par des fils métalliques nécessitent environ dix fois plus d’énergie que l’envoi d’un signal lumineux. Ensuite, la fibre requiert une architecture de réseau plus simple, avec moins de nœuds ; le nombre d’équipements à installer sur le réseau est facilement réduit, ce qui requiert moins d’énergie pour alimenter ces équipements, et limite d’autant le coût de maintenance global.
De même, sur le long terme, il est crucial de tenir compte du fait que les câbles à fibres optiques ne se détériorent pratiquement jamais. Les réseaux fibres ne dépendent pas de la bande passante ; ils n’imposent donc pas de moderniser le câblage lors de la migration de 1 à 10 GbE par exemple.
Si, au niveau commercial, on tient également compte du fait que le prix du cuivre est en augmentation constante, réduisant par là même l’écart entre le prix du cuivre et celui de la fibre, on comprend clairement pour quelle raison nous sommes de plus en plus souvent à même de tirer parti du portefeuille unique d’Allied Telesis dans le domaine de la fibre optique, qui figure parmi les plus riches du secteur des réseaux.

Etes-vous toujours en quête de nouveaux partenaires sur le marché français ? Si oui, de quel type ?
Allied Telesis continue en effet d’étoffer son réseau d’intégrateurs afin d’être plus présent sur le marché, les clients finaux pourront ainsi encore plus bénéficier de nos produits et solutions au travers d’intégrateurs compétents sur nos technologies. Dans ce cadre, nous construisons des partenariats avec des intégrateurs qui veulent proposer à leur client finaux des solutions innovantes et qui vont leur permettre de se différencier sur le marché.

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur