YourCegid Retail mise sur un ‘MoBiClo’ centralisé

DistributionStratégies Channel
Cegid Nathalie Echinard

YourCegid Retail Connections 2013 – Pour Cegid, la vision globale du client et de l’activité passe par la centralisation des données, la mobilité et la Business Intelligence. Avec une place croissante pour le cloud.

Cegid Nathalie Echinard
Nathalie Echinard, directrice de marchés sectoriels

Par notre envoyé spécial à Venise, José Diz

En fin de semaine dernière à Venise, Cegid organisait la huitième édition de son événement annuel : YourCegid Retail Connections 2013. Une année particulière : celle des 30 ans de l’éditeur !

La manifestation regroupait plus de 450 clients et partenaires.

Des clients impliqués et internationaux

Fidèle à la stratégie des éditeurs adressant le mid-market, Cegid mise sur le Cegid Retail User Group (indépendant) qui travaille en étroite collaboration avec ses ingénieurs. Ainsi, les 75 membres (essentiellement des marques françaises) font participer 325 personnes aux 26 ateliers.

Pour favoriser les relations avec ses clients et ses partenaires, l’éditeur annonce le futur portail web CegidLife offrant un maximum de services, et favorisant le suivi et la qualité des échanges directs avec les spécialistes maison.

Qu’y a-t-il de commun entre Sephora, Louis Pion, L’Occitane, Façonnable, L’Oreal ou Lacoste ? Ils sont tous clients de l’offre YourCegid Retail, solution de gestion dédiée au commerce de détail.

Outre son offre de progiciels généraliste (comptabilité, paie, RH et gestion des talents), Cegid propose des offres verticales (ou métier) pour le secteur public, les hôtels-restaurants, le manufacturing… et donc Yourcegid Retail.

Et ce dernier contribue fortement au résultat global de l’entreprise, puisqu’en 2012 il a représenté 45 des 258 millions d’euros du chiffre d’affaires de l’éditeur.

Parmi les 60 nouveaux clients en 2012, 65 % n’étaient pas français, 30 % sont arrivés via les partenaires, 20 % utilisent la solution SaaS, et 20 % disposent de plus de 50 magasins.

MoBiClo, au-delà du jargon

Ce “buzzword“ plutôt abscons désigne la convergence stratégique devenue incontournable de la mobilité, de la Business Intelligence et du Cloud.

Lancé en avril 2012, Yourcegid Retail Mobile couvre à la fois le front-office (paiement, aide à la vente, disponibilité d’articles, CRM, fidélité, après-vente…) et le back-office (pilotage marchandise, gestion des stocks (réceptions, transferts), inventaires, étiquetage, etc.).

Pour apporter des tableaux de bord en mode push (sans que le manager ait à saisir obligatoirement de requête), Yourcegid Intelligence a été développé en partenariat avec QlikTech et sa solution de visualisation interactive et intuitive QlikView.

Enfin, le volet le plus stratégique concerne le Cloud, et l’offre en mode SaaS YourCegid Retail OnDemand. Pierre Dianteill, directeur marketing et international chez Cegid, rapporte : « Sur les 258 millions d’euros de CA du Groupe Cegid en 2012. le SaaS représente environ 30 millions d’euros. Quant à YourCegid Retail, le SaaS a contribué à hauteur de 2 millions d’euros sur un résultat d’environ 45 millions. »

L’entreprise investit (avec raison) sur la combinaison de ces trois technologies pour se développer. Surtout à l’heure de la mondialisation et du besoin d’accéder partout à ses informations, et depuis tout périphérique.

SaaS passe aussi sur le cloud…

« Nous disposons déjà d’une forte expérience cloud chez Cegid, » affirme Nathalie Echinard, directrice des marchés sectoriels chez Cegid. «  sur notre offre globale, nous comptons déjà 75 000 utilisateurs SaaS, dont 30 0000 clients TPE, plus de 600 experts-comptables, et nous émettons plus de 250 000 bulletins de paie par mois. »

Techniquement Cegid prouve effectivement son expérience, avec une offre Cloud réellement multi-tenant : une seule version du code avec une instance différente par client. Et surtout avec un code identique pour l’offre logicielle et SaaS. « Même si la réversibilité ne se réalise pas en un clic, » reconnait volontiers Pierre Dianteill.

…  au rythme du Retail

Cependant, les deux millions d’euros réalisés semblent plutôt modestes. Même si YourCegid Retail compte déjà 40 enseignes, 1 200 magasins et 3 000 utilisateurs.

« Le marché du Retail n’est pas encore parvenu à un stade de maturité avancé, » explique Nathalie Echinard. « Par ailleurs, le Cloud répond moins bien que les solutions sur suite pour des besoins spécifiques. Enfin, il n’est pas simple de faire basculer les intégrateurs et distributeurs vers le SaaS. Pourtant, le SaaS répond à une préoccupation majeure de ces clients qui souhaitent se recentrer sur leurs activités et pas “faire de l’informatique”. De notre côté, nous nous efforçons d’affiner sans cesse les modèles économiques du cloudµ. Cependant, les partenaires peuvent prendre en charge les aspects contractuels avec le client,  assurer le support et les formations, etc. Nous assurons des formations et certifications à nos partenaires, avec garantie de compatibilité évolutive du code, à condition qu’ils respectent les chartes rédigées en ce sens.»

Après avoir choisi d’héberger son Cloud européen sur l’infrastructure d’IBM, Cegid vient d’annoncer le choix du spécialiste Rackspace aux États-Unis. À noter : en une semaine, l’offre recensait déjà 3 clients !
Par ailleurs, l’éditeur étudie actuellement des solutions d’hébergement pour l’Asie

Enfin, l’offre Start constitue une offre fonctionnellement bridée de Your Cegid OnDemand à destination de nouvelles enseignes (maximum 7 licences et 5 magasins) se lançant sur leur marché, avec évolution possible vers l’offre phare maison.

« Lancée il y a neuf mois, YourCegid Retail Start a déjà conquis 20 enseignes, » annonce fièrement Nathalie Echinard qui ajoute : « Nous travaillons sur la possibilité de proposer une place de marché pour déployer simplement des briques fonctionnelles ou applicatives de Cegid ou non à nos solutions SaaS, ou sur site. »

Canaux+ sans décodeur

Cegid OmniChannel
Des données centralisées pour un ‘omnicanal’ cohérent

Dans la logique de sa stratégie Omnicanal (Web et boutique),  Cegid plaide pour une centralisation des données permettant non seulement d’éviter les silos et les copies multiples de données, mais assurant surtout une vision à 360 degrés du client, au centre du dispositif.

Il s’agit de passer du « One commerce, one consumer » [une boutique, un client] au « One consumer, one commerce » [Un client, un unique commerce –web, boutique ou autre]. Approche logique pour répondre intelligemment au phénomène encore très important du ROPO : research online, purchase off-line [rechercher en ligne, acheter en boutique].

Nathalie Echinard  insiste : « Une base de données Client unique permet de définir des actions cohérentes et optimisées que tous les canaux: politiques tarifaires et de fidélité, marketing, ventes, retours, etc. »

Et la ville de Venise sait combien les canaux sont essentiels à la survie économique…

YourCegid Retail est déployé dans plus de 75 pays avec des localisations de plus en plus nombreuses (juridiquement, fiscalement, et dans la langue), avec un effort actuel sur l’Amérique du Sud et l’Asie. De fort potentiel de croissance, mais aussi d’accompagnement des clients existants.