Archos dans la tourmente… Henri Crohas quitte la Direction Générale

Stratégies Channel
Henri Crohas

Archos a perdu 38,7 millions d’euros en 2012, en dépit d’efforts tous azimuts pour résister en haut de gamme à Apple, en entrée de gamme à une noria de tablettes encore plus « low cost » que celles de la gamme Arnova dédiée au départ aux marchés émergents. Le fondateur, Henri Crohas, cède sa place de directeur général mais ne quitte pas l’entreprise qu’il a fondée.

Après avoir eu le vent en poupe et avoir été un des seuls concurrents du très hégémonique Apple sur le marché des tablettes, le constructeur français Archos (anagramme du nom de son fondateur Crohas, Henri de son prénom) a eu toutes les peines du monde à surnager en 2012.

Henri Crohas
Henri Crohas

L’apparition sur le marché de nombreux modèles de tablettes Android « low cost », notamment en 7 pouces, a fait chuter les prix et fait du coup dégringoler les marges bénéficiaires, déjà fort réduites…

Sans compensation intégrale sur les marchés internationaux, et notamment les marchés émergents pour lesquels le fabricant avait conçu une marque et une gamme ad hoc (Arnova), Archos a essuyé une perte nette au cours de son exercice fiscal 2012 de 38,7 millions d’Euros !

Un chiffre d’autant plus impressionnant qu’un an plus tôt, Archos avait réalisé un bénéfice net de 5,7 millions…

C’était donc sans compter sur l’écroulement des prix et des marges, comme l’illustre la marge brute du constructeur qui de 2011 à 2012 est passée de 32,9 millions à 6,1 millions d’euros !

Crohas passe la main

Conséquence directe pour Archos : une restructuration qui a été lancée au quatrième trimestre 2012. Mais ça n’est pas tout…

Une page se tourne en effet : Henri Crohas, fondateur et Directeur Général emblématique de la firme a annoncé juste avant le week-end dernier qu’il allait quitter son poste. C’est Loïc Poirier qui doit lui succéder à compter du 1er mai prochain.

Henri Crohas ne tourne cependant pas le dos à sa firme, puisqu’il demeure Président du conseil d’administration.

Dernier acteur français de taille sur le marché hautement concurrentiel des appareils multimédias et des tablettes numériques, Archos a déjà essuyé des tempêtes mais est toujours sortie par le haut de ses combats… Espérons-le encore cette fois, en ces moments pour le moins difficiles.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur