IT Partners 2013 : Jérôme Granger (G-DATA): “Accroitre notre réseau”

Stratégies Channel
Jerome Granger G-Data

Nous nous sommes entretenus sur le salon de Reed Expos avec Jérôme Granger, responsable communication G-DATA. Il aborde les raisons de la fidélité de sa société à l’évènement et indique son objectif majeur pour cette édition 2013.

Jerome Granger G-Data
Jerome Granger (G-Data)

ChannelBiz.fr – Présent à nouveau à IT Partners, quelle est l’ambition de G-DATA, le spécialiste de la sécurité informatique d’origine allemande dont vous êtes le responsable communication ?

Jérôme Granger – Nous sommes venus cette année pour présenter les éditions Small Business Security et la Version 12 de nos solutions réseau, toutes les deux sorties à la veille d’IT Partners. En outre le salon nous sert aussi à rencontrer nos revendeurs actuels et d’en recruter de nouveaux. Cette année, notre objectif majeur reste d’accroitre notre réseau par de nouveaux revendeurs voire de signer avec de nouveaux grossistes (nous en avons quatre actuellement et nous voudrions en avoir idéalement six) et un évènement comme IT Partners doit pouvoir nous y aider.

Au-delà de cette édition 2013, est-ce une obligation pour un éditeur comme G-Data d’être présent « en propre » sur IT-Partners (certains concurrents sont également présents, mais pas tous) ?

IT Partners est plus que jamais LE lieu de rencontre physique d’un aussi grand nombre de revendeurs/intégrateurs (environ 150 revendeurs vont être qualifiés à l’occasion de cette édition 2013). Pour nous qui n’avons pas une force commerciale surdimensionnée en France c’est un outil indispensable afin de prendre des contacts et augmenter note réseau.

A cette occasion, rafraichissez-vous l’esprit de vos revendeurs quant à votre programme partenaires ? Qu’a-t-il de particulier ?

Notre programme partenaires a été pensé “partenaires technologiques” avec un axe fort sur la formation. Globalement, on passe des niveaux pas seulement quand on vend beaucoup mais aussi et surtout quand on maitrise les produits parce qu’on a été formé pour cela.

Les canaux e-commerce et m-commerce ont pris beaucoup d’ampleur au cours des derniers mois. Les abordez-vous avec une stratégie et une organisation spécifiques ?

Nous n’avons pas de stratégie spécifique, car nous ne voulons pas favoriser un canal par rapport à un autre. Concrètement, on ne fait pas d’offre spécifique sur un canal particulier. Nous sommes challengers et du coup nous essayons d’être flexibles et de proposer nos produits en boite aussi bien qu’en ESD (version électronique). Sur ce dernier point, nous avons mis en place un programme d’affiliation Web pour les revendeurs intéressés par l’ESD qui ne veulent pas monter une boutique en propre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur