VAR : Le temps est venu d’intégrer le BYOD à votre stratégie

Stratégies Channel
Guillaume Gamelin Sophos

Flexibilité, efficacité, rentabilité : les avantages concurrentiels offerts par le BYOD ne sont plus à prouver, mais la mise en place d’une politique simple et sécurisée reste une gageure pour les directions des petites et moyennes entreprises qui se débattent face à la multitude d’appareils qui apparaissent sur leur réseau, souvent sans prévenir.

Guillaume Gamelin Sophos
Guillaume Gamelin (Sophos)

Par Guillaume Gamelin, Channel Manager France, Sophos

Souvent, la DSI est contrainte de refuser les demandes utilisateurs simplement parce qu’elle ne dispose pas des licences de sécurité adaptées pour protéger correctement tous ces périphériques. Bien sûr, les responsables informatiques ne sont pas naïfs et ils ont parfaitement conscience qu’un grand nombre d’appareils mobiles personnels restent utilisés sans leur accord et sans protection. Mais si tous les employés étaient autorisés, en dehors de toute politique, à apporter leurs appareils personnels et à les utiliser à des fins professionnelles, la DSI ne pourrait pas y faire face. En outre, aucun moyen ne permettrait d’anticiper le nombre de licences nécessaires, obligeant les responsables à en acquérir de nouvelles en permanence.

Cette problématique de consumérisation de l’informatique, bien que complexe pour les DSI, représente un vivier d’opportunités pour les VAR. En proposant une assistance en matière de BYOD et de sécurité à leurs clients, ils s’assurent de nouvelles sources de revenus, s’ils savent activer les bons leviers :

Créer des stratégies d’utilisation nomade

En tant que garant de l’efficacité des systèmes informatiques de ses clients, chaque partenaire doit pouvoir fixer une orientation et sélectionner des solutions répondant aux enjeux de sécurité de ses clients. Pour les VAR, l’une des options possibles consiste en une assistance à la conception de stratégies d’utilisation nomade propres à l’entreprise. De nombreuses petites et moyennes entreprises ignorent le point de départ d’une stratégie BYOD efficace, et n’attendent qu’un conseil ou des outils dédiés prêts à l’emploi pour démarrer.

Sécuriser tous les périphériques sans se ruiner

Une fois qu’une entreprise crée ou met en place une stratégie BYOD, elle a besoin d’une solution de gestion pour protéger tous ces appareils mobiles. Cela peut devenir coûteux alors que le personnel continue à acquérir de nouveaux smartphones, tablettes et autres équipements mobiles, qu’il souhaite utiliser à des fins professionnelles. La DSI, comme chaque service, doit planifier ses dépenses et si les employés sont autorisés à connecter de nouveaux périphériques à leur guise, elle ne pourra pas prévoir ses coûts en licences de sécurité.

Pour éviter une telle situation, les VAR peuvent offrir des solutions protégeant les individus plutôt que les périphériques. Il s’agit alors de fournir une seule licence qui va englober tous les périphériques utilisés par les salariés au sein de l’entreprise, permettant ainsi de protéger automatiquement tout nouveau matériel. De ce fait, les employés n’ont plus à dissimuler les nouveaux appareils qu’ils souhaitent intégrer au réseau par manque de licences de sécurité.

Entre contraintes et opportunités, le BYOD peut devenir un tremplin pour les fournisseurs et les VAR s’ils parviennent à accompagner les entreprises dans la mise en place d’une politique qui assurera la productivité et l’efficacité des salariés.