HP France se prépare à réembaucher : pourquoi ? Et deux initiatives pour le channel

Stratégies Channel
HP France conférence de presse 22 janv 2013

À l’occasion des vœux à la presse, l’état-major de HP France a redit sa confiance dans le marché IT. Les suppressions de postes seraient ramenées à 300 au lieu des 520 prévues. Des embauches sont en discussion et la filiale française lance aussi deux initiatives en direction des partenaires…

L’horizon 2013 pourrait-il s’éclaircir ? HP France démarre la nouvelle année avec des indices rassurants après les alertes, en rouge, de ces derniers mois – où le géant mondial a accumulé de mauvais chiffres, notamment une douloureuse provision, confirmée, de 9 milliards de dollars à cause de la surévaluation du prix de l’éditeur Autonomy.

HP France conférence de presse 22 janv 2013
HP France conférence de presse 22 janv 2013


Gérald Karsenti
, PDG de HP France, s’est voulu rassurant. Il a rappelé la place de numéro un mondial de l’informatique avec 120,4 milliards en 2012 et la solidité des positions, numéro un mondial dans les ventes d’imprimantes, de serveurs et de solutions infrastructure.

« Aujourd’hui le bilan est assaini. HP dispose d’un ‘cash-flow’ [capacité d’autofinancement] de 10,6 milliards de dollars, soit plus que Coca-Cola ou Fedex, ceci après un remboursement de sa dette à hauteur de 6 milliards. »

HP fait également un argument de sa polyvalence : « Nous sommes le seul acteur du monde IT à être présent sur toute la chaîne technologique, de bout en bout, entre le grand public et le professionnel. »

 

 

HP Chiffre d'affaires 2012 et ventilation par activités
HP Chiffre d’affaires 2012 et ventilation par activités

HP France lance deux nouvelles initiatives pour les partenaires

Selon Gérald Karsenti, HP France « va bien » : « Nous sommes numéro un en France, loin, de plusieurs milliards, devant IBM. (…) Nous avons une part de marché de 25% dans les PC et 33% dans l’impression. »

La synergie entre ces deux activités est boostée depuis la fusion des divisions PC et ‘Printing’ intervenue en novembre 2012.

Du coup, le bilan social s’améliore : « En France, j’ai pris la décision, qui a été acceptée, de privilégier un plan de retraite étalé jusqu’à 2014, avec des départs volontaires. Au vu des premières perspectives, ceci nous conduit à réduire le nombre des départs à 300, alors que 520 étaient prévus, et à envisager l’embauche de jeunes » [en discussion avec les représentants des personnels]. »

« Pour 2013, nous avons décidé d’investir sur les PME et sur nos partenaires, car 80 à 90% de notre chiffre d’affaires passe par eux. »

Deux initiatives se concrétisent en faveur des partenaires : d’une part, des plans de développement de business sur 1 à 2 ans, avec le détachement de personnel HP chez eux. D’autre part, HP France ouvre son ‘université’ interne (formation, training) à l’ensemble de ses partenaires.

PC, tablettes, convertibles et innovation en jet d’encre

Pour remettre tous ses voyants au vert, HP France table notamment sur les PC et les nouvelles tablettes, dont les ‘convertibles’. Jusqu’à 2015, le marché des PC restera en croissance positive (+1% par an).

Les ventes de tablettes professionnelles vont croître trois fois plus vite que celles du grand public. Mais HP croit aussi au développement du marché des stations de travail et des PC tout-en-un. Le marché professionnel de l’impression devrait croître de 4% d’ici 2015 HP compte beaucoup sur les utilisations en arts graphiques. Et les services managés d’impression sont également prévus en forte croissance, à +12%.

HP France met aussi en avant l’innovation technologique dans chacune des sphères IT où il continue d’investir en R&D. À titre indicatif, sont mentionnés l’Elite Pad 900 (sous Windows 8) avec connectivité et une autonomie extensible (de 10 à 20 heures). Autre modèle mis en exergue : le PC portable HP Spectre XT (1,5cm d’épaisseur) et, bien sûr, la tablette convertible PC portable HP Envy x2, avec ses 2 batteries (autonomie de 14h à 15h) – un modèle qui anticipe toute une génération de produits innovants pour 2013.

Côté imprimantes, HP met en avant les nouveaux modèles jet d’entre à cartouches fixes comme l’OfficeJetPro serie X  (70 p/min en couleur et 220 p/min en N&B). Egalement citée la HP Envy110, également jet d’encre, au format très compact, avec commandes sur écran tactile.

#ADV#

Grands espoirs dans le ‘cloud’

Dans le secteur professionnel, HP France dit également sa confiance dans l’offre ‘cloud’. « Avec nos partenaires, intégrateurs, nous avons la capacité de livrer tous types de services dans le cloud, en nous appuyant sur des standards comme Openstack, souligne Bruno Buffenoir, directeur commercial de HP France. (…) Nous avons également la capacité à administrer ces services et à utiliser différentes infrastructures cloud pour déployer ces applications de façon automatique. »

HP France revendique 49 références de déploiement de clouds, en France, « qui opèrent via [nos] services ».

Le cloud prépackagé est un argument force. « Nous proposons un accélérateur, une appliance préparamétrée qui permet de mettre en place des solutions pour déployer directement dans le cloud. C’est une approche industrielle. »

L’étape suivante ? Ce sera le ‘software designed datacenter’, reposant là encore sur du standard comme OpenStack. (cf. schéma ci-dessous)

HP le futur Software defined datacenter_
HP le futur Software defined datacenter_