Le top 10 des menaces en 2013 d’après Trend micro

Tendances IT

Trend Micro dévoile les résultats son rapport « Menaces de sécurité pour les entreprises, mode de vie numérique et cloud ». Il mets en évidence 10 menaces pour les professionnels et le grand public en 2013.

Dans son rapport sur les menaces de sécurité pour les entreprises, les services Cloud, et les équipements numériques grand public, Trend Micro souligne 10 menaces pour 2013. “En 2013, les gens auront beaucoup à faire pour sécuriser leurs dispositifs,” constate Raimund Genes, Chief Technology Officer de Trend Micro. “La multiplicité des plateformes, des systèmes d’exploitation et des modèles de sécurité sera source de complexité pour se protéger efficacement.

Rapport Trend Micro 2013 « Menaces de sécurité pour les entreprises, mode de vie numérique et cloud »

TOP 10 :

  • Les menaces les plus dangereuses en 2013 devraient provenir d’applications Android malveillantes et à risque. Trend Micro en prévoit 1 million en 2013, soit 350 000 de plus par rapport à fin 2012.
  • Le nombre de virus traditionnels ciblant les PC est attendu en léger recul pour l’année prochaine, mais les menaces orientées Android feront davantage que de les remplacer.
  • L’omniprésence du numérique dans notre vie quotidienne implique l’émergence de malwares de nouvelle génération qui cibleront des équipements grand public tels que les téléviseurs connectés.
  • Le continent africain est en voie de devenir une nouvelle terre d’asile pour les cybercriminels
  • L’adoption hésitante de Windows 8 par les entreprises signifie que les particuliers seront les premiers bénéficiaires des améliorations de la plateforme en matière de sécurité.
  • Les cybercriminels cibleront les services Cloud légitimes et le piratage des données restera une menace majeure en 2013 : les outils de sécurité classiques ne protègent pas les données dans le Cloud aussi efficacement que celles stockées de manière traditionnelle.
  • Le grand public utilisera et associera plusieurs dispositifs et plateformes informatiques, ce qui constitue un véritable défi en matière de sécurité
  • Les attaques menées dans un contexte politique et idéologiques seront plus courantes et dévastatrices en 2013.
  • Les menaces virales classiques évolueront peu, mais donneront lieu à des attaques plus sophistiquées et furtives.
  • Les mesures visant à enrayer la cybercriminalité commenceront à porter leurs fruits, mais deux ou trois années supplémentaires seront nécessaires pour assurer leur maturité et leur efficacité.

 

Raimund Genes n’en n’est pas moins optimiste pour cette nouvelle année et qu’il estime décisive en matière de lutte contre la cybercriminalité. “La bonne nouvelle pour 2013, est que nous sommes à un moment opportun pour que les  acteurs  de la sécurité établissent de nouvelles normes et apportent de nouvelles solutions qui mettront à mal cette économie souterraine de la cybercriminalité”. 

Rapport disponible en téléchargement

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur