Le Marché de l’Indirect en France devrait renouer avec la croissance dès 2014 selon IDC

Tendances IT

Promis à une courte décroissance en 2013, le marché informatique français devrait retrouver des couleurs en 2014 grâce à un regain de forme de l’indirect.

IDC indique que le marché informatique français – Matériels, Logiciels et Services – va être en décroissance de -0,7% en 2013 pour atteindre 43,5 milliards d’euros.

Si l’ensemble du marché devrait renouer avec la croissance en 2014 et les années suivantes, le marché du matériel, lui, va perdre plus de 700 millions d’euros. L’ensemble du marché informatique va gagner près de 2,9 milliards d’euros sur la période 2012-2016.

Dans ce contexte, IDC précise que le canal indirect va prendre une part croissante du marché pour gagner un point en 4 ans : de 51,3% en 2012 il promet de passer à 52,3% en 2016.

L’institut d’études ajoute que la croissance de l’Indirect sera de 2,1% en rythme annuel moyen au cours de la période 2012-2016.

Au total, le chiffre d’affaires de l’Indirect devrait progresser de 1,95 milliards d’euros sur la période, passant de 22,4 milliards d’euros en 2012 à 24,4 en 2016.

D’où viendra cette croissance ? Des services et des logiciels répond IDC qui précise que les services seront portés par les services “Build” et l’Outsourcing (l’évaluation du marché indirect des services comprend le marché de la revente de services et le marché des prestations de services réalisées en propre par les partenaires.). Côté logiciels, les applications vont dominer le marché.

S’agissant des ventes de matériels via l’Indirect, IDC les voit baisser mécaniquement du fait de la décroissance de ce marché : en 4 ans, l’Indirect devrait perdre 0,4 milliards d’euros de ventes de matériels. Plus précisément, c’est le marché des PC qui devrait diminuer fortement, perdant plus de 800 millions d’euros sur la période (-5,1% de décroissance annuelle moyenne). Les marchés des imprimantes et multifonctions  et surtout des équipements réseaux resteront quant à eux dynamiques, et le marché des infrastructures (serveurs et stockage) devrait connaitre une croissance légère.

Ces chiffres démontrent l’intérêt des partenaires à poursuivre la transformation de leur modèle économique en allant vers plus de services et plus de ventes de logiciels” a commenté Stéphane Krawczyk, Senior Research Analyst chez IDC France.

Répartition des dépenses IT en France entre le canal direct et le canal indirect (%), 2012-2016 (                                                                         Source IDC France)

 

Source : Ces données sont issues de l’Etude IDC: “Le Marché français de l’Indirect en France” publiée en Novembre 2012 et comprenant 3 volets:

•             Volet 1:Quantification du Marché sur le matériel, les logiciels et les services pour les années 2011 à 2016.
•             Volet 2:Base de géomarketing quantifiant les marchés de l’Indirect par régions françaises.
•             Volet 3:Résultats d’une Enquête portant sur les évolutions des modèles économiques des partenaires face aux transformations de l’informatique : Cloud, Mobilité, Datacenters, MPS/MDS… (Enquête réalisée en septembre 2012 auprès de 200 partenaires représentatifs de tous les métiers).

(source image: Shutterstock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur