Amazon a le vent en poupe : deux nouvelles initiatives qui en témoignent

Stratégies Channel
Entrepôt Amazon à Saran (DR)

En France, en dépit d’inquiétudes fiscales, Amazon avance et se prépare à l’ouverture d’un quatrième méga-entrepôt. Aux Etats-Unis, les marques vont désormais pouvoir prendre leurs aises au sein du site leader. Explications.

Entrepôt Amazon à Saran (DR)
Entrepôt Amazon à Saran (DR)

Amazon passe la surmultipliée en France

L’information, citée par plusieurs médias, parait sérieuse : Amazon, devenu n°1 du e-commerce français (source : Fevad), a prévu d’ouvrir d’ici un an un quatrième énorme entrepôt (environ 100 000 m2), avec 1 000 emplois à la clé. Il s’ajouterait aux trois autres déjà ouverts : Saran, Montélimar et Châlon-sur-Saône.

Selon Le Figaro, le groupe de Jeff Bezos ne semble pas échaudé par les démêlés récents avec le fisc français qui lui réclame la bagatelle de 252 millions d’euros d’arriérés d’impôts.

Il aurait pris sa décision mais hésiterait encore entre deux sites : dans les faubourgs de Douai (Lauwin-Planque) ou proche de Lens (Douvrin). Selon Le Figaro, c’est le premier site qui tiendrait pour l’heure la corde, l’annonce du lieu choisi devant sans doute être fait au début de l’année 2013.

Cette ouverture suivrait d’un peu plus d’un an l’ouverture, très médiatisée, de son troisième centre logistique hexagonal à Chalon-sur-Saône.

 

Ouverture libre des boutiques de marque via Amazon Marketing Services

Pages amazon
Pages marques sur amazon

C’est Pierre-Alain Baly, expert en marketplaces chez Sellermania, qui en parle dans une chronique (1) parue dans le Journal du Net, sous le titre « Amazon lance les boutiques de marque ouvertes à tous. »

L’auteur présente la chose comme une « petite révolution dans l’écosystème d’Amazon » de nature à accroître les possibilités de business et de marketing des marques.

De quoi s’agit-il ? De la capacité désormais ouverte aux enseignes de créer directement en ligne, et sans bourse déliée, une page boutique personnalisée au cœur même d’Amazon !

Il était en effet impossible jusqu’ici, pour une marque, de piloter sa propre page afin de mettre en avant sa gamme de produits sur le site d’Amazon.

Certes, ce dernier procédait assez régulièrement à la création de « corners » dédiés à telle ou telle marque. Mais c’était limité, très encadré, cela concernait un petit nombre de marques et ça n’avait guère de portée en termes de visibilité et de chiffre d’affaires.

La nouveauté introduite par Amazon change tout. Il est désormais possible, via le portail AMS (Amazon Marketing Services) de créer sur le mode « libre-service » un espace dédié et protégé.

La marque candidate est libre, en plus de ses couleurs et logos, d’ajouter du contenu personnalisé, d’organiser aisément sa page via des modèles (templates) et de mettre en vedette les produits de son choix, avec même à la clé un dialogue synchronisé avec les fans de sa page Facebook.

Parmi les bonus offerts par Amazon au passage : des outils et statistiques précis de fréquentation, l’obtention d’une URL (adresse) raccourcie sur le mode www.amazon.com/marque, et d’autres petits plus bienvenus pour les marques.

Parmi les commentaires de Pierre-Alain Baly sur cette nouveauté gratuite, qu’on vous invite à lire, l’auteur de la chronique pointe la volonté d’Amazon de faire pièce à Rakuten et eBay qui ont depuis quelques mois mis la personnalisation des espaces boutiques au cœur de leur offre commerciale et de leur différenciation avec le géant de Seattle.

Reste que cette nouveauté est encore réservée aux firmes sur le sol américain, on ignore pour l’heure quand elle arrivera de l’autre côté de l’Atlantique, mais nul doute que les marques françaises seront très intéressées…

(1)    http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/52815/amazon-lance-les-boutiques-de-marque-ouvertes-a-tous.shtml


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur