Selon Acronis, le cloud et la virtualisation transforment les revendeurs informatiques en fournisseurs de services

Tendances IT
Alain Laing, Acronis

L’éditeur Acronis a réalisé une étude qui montre que proposer des services autour du Cloud et de la virtualisation permet aux revendeurs de profiter de marges plus importantes et de renouvellements de contrats plus faciles.

Acronis a réalisé en mars dernier un sondage auprès de plus de 1 100 revendeurs de logiciels de stockage dans 10 pays européens dont l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, l’Italie et les Pays-Bas. Selon celui-ci c’est aujourd’hui la demande toujours plus forte en termes de solutions de Cloud et de virtualisation qui les incite de plus en plus à évoluer vers un rôle de fournisseur de services.

Ce sondage, qui est un baromètre annuel des perceptions et de la vision des tendances du marché par les partenaires d’Acronis, montre que près de la moitié (43 %) des revendeurs interrogés déclarent que dans un proche avenir le Cloud et la virtualisation vont déclencher l’évolution de leur modèle commercial actuel vers une offre de fournisseur de services.

Près d’un cinquième (18 %) des sondés disent proposer déjà  à leurs clients des services génériques autour du Cloud ; les résultats de cette enquête laissant penser que cette proportion va continuer à croitre.

S’agissant de la virtualisation, elle est devenue omniprésente au sein des infrastructures informatiques des entreprises : 90 % des revendeurs déclarent ainsi avoir déjà virtualisé tout ou partie de l’infrastructure de leurs clients. Et plus d’un quart d’entre eux (26 %) estiment que les services permettant aux clients de migrer leur environnement physique vers un environnement virtuel ou dans le cloud offrent de meilleures marges.

Comment expliquer une telle attractivité ?

Pour près d’un tiers des personnes interrogées (30 %), l’attrait pour les services Cloud s’explique par l’opportunité commerciale liée aux renouvellements de contrats. En parallèle, 36 % attribuent l’augmentation de leurs ventes de licences coïncidant avec la diminution de celles des logiciels en boîte à la demande croissante de solutions de Cloud et de virtualisation.

Alain Laing, Acronis
Alain Laing, Acronis

Alan Laing, depuis peu Vice-Président EMEA chez Acronis, en tire cet enseignement : « Proposer des services autour du cloud et de la virtualisation représente un modèle commercial très pertinent pour des revendeurs expérimentés qui voudraient saisir l’opportunité de proposer des services aux marges plus importantes et bénéficier des revenus liés au renouvellement de contrats en contrepartie d’une intervention minimale. Aujourd’hui, le cloud computing et la virtualisation transforment très rapidement le paysage technologique et les revendeurs doivent évoluer s’ils veulent rester concurrentiels et à la pointe du secteur. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur