Windows Phone 8 et Windows 8, le cocktail gagnant pour les DSI ?

Tendances IT
JB Paccoud Neoxia

Le lancement de Windows 8 et celui de Windows Phone 8 sont-ils de nature à changer la vie des DSI ? Le responsable Offre Mobilité de Neoxia se penche sur la question.

JB Paccoud Neoxia
JB Paccoud, Neoxia

Par Jean-Baptiste Paccoud, Responsable Offre Mobilité chez Neoxia


Le constat

Depuis 2007, date du lancement du 1er iPhone, les DSI se sont souvent retrouvées face à un dilemme. Comment adresser les besoins de ses clients internes (les directions métiers / transverses) et de ses utilisateurs (salariés, VIP…) sans bouleverser/transgresser l’ensemble de son système d’information ? Le lancement conjoint de Windows Phone 8 et de Windows 8, ayant au delà de leur noyau énormément de caractéristiques communes, pourrait s’avérer être la réponse tant attendue par les DSI.

Fortement équipées en technologies Microsoft (PC Windows, suite Office, SharePoint, développement en .net…), les DSI ont eu du mal à faire face à l’arrivée des iPhone, iPad et autres Smartphones Android. Forcées de montrer des signes d’ouverture vers leurs interlocuteurs internes, les DSI ont dû se résoudre à ouvrir au moins une partie du SI à ces nouveaux devices. Mais que ce fut douloureux. Les annonces de Microsoft pourraient bien changer la donne.

Pourquoi les lancements W8 & WP8 peuvent être de bonnes nouvelles pour les DSI ?

Tous deux attendus, les lancements respectifs de Windows Phone 8 et de Windows 8 sont quasi inséparables. En réalité, on a davantage assisté à un lancement en plusieurs étapes qu’à plusieurs lancements séparés. Même nom, même logo, même noyau… W8 et WP8, même combat !

Ces lancements sont très médiatiques (après avoir dépensé plus de 1,8 milliard de dollars en communication, c’est bien le minimum !) et suscitent un engouement certain. En effet, les promesses sont belles…

Les apports de W8

Tout d’abord, une ergonomie totalement revue et cohérente avec l’ensemble du nouvel écosystème Microsoft. A l’inverse de Windows 7, Windows 8 donne le sentiment d’avoir été conçu comme une brique complémentaire à la gamme des technologies tactiles existantes (smartphones, tablettes et autres). A tort ou à raison (nous aurons le temps de juger dans les mois qui viendront), Microsoft semble fortement pousser avec Windows 8 l’utilisation du tactile sur PC. En ce sens, l’expérience utilisateur a été totalement revue. On peut d’ailleurs légitimement se demander si Microsoft n’arrive pas un peu tôt alors qu’aujourd’hui très peu de PC sont tactiles et que cet usage n’est pas encore répandu.

Même si certains pensent le contraire, l’ergonomie n’est pas la seule nouveauté de cette version. Windows 8 a été largement optimisé pour gagner en performance. Ainsi, Microsoft déclare des gains de l’ordre de 30% de batterie par rapport à Windows 7 sur des PC / tablettes existants.

Du point de vue d’un DSI, ces nouveautés pourront certes faire passer cette nouvelle version pour une mise à jour « sexy » ou « tendance » du système d’exploitation Microsoft, mais l’importance du gap avec les versions précédentes pourraient également s’avérer être un frein de taille. Abondant dans ce sens, on a souvent entendu dans la presse ces derniers temps, que la marche serait aussi conséquente que celle entre Windows 95 et Windows XP ! Or, qui dit changement d’envergure, dit moyens d’envergure pour accompagner les utilisateurs à s’approprier ce changement. Toutes les DSI ne sauteront certainement pas le pas en même temps (notamment celles ayant investies récemment dans Windows 7).

Mais Windows 8 a d’autres arguments pour convaincre les directions qui seraient réticentes. En effet, Microsoft nous promet dans cette nouvelle mouture que les développements cross devices seront grandement facilités par un partage accru du code utilisé pour les développements PC, Jeux X-Box, Windows RT, Windows Phone…

Apports de WP8

Concernant Windows Phone 8, la mutualisation des développements devrait favoriser le portage d’applications venant de l’univers PC vers le Windows MarketPlace et vice-versa. Ce simple argument pourrait fortement contribuer à l’essor d’applications métiers sur le store applicatif de Microsoft (ou sur des stores privés.

Bien sûr, la nouvelle version de Windows Phone 8 apporte elle aussi son lot de nouveautés côté interface, mais l’aspect général reste proche de celui que nous connaissons. Le gap « visuel & ergonomique » est largement moindre que celui  auquel vont être confrontés les utilisateurs Windows XP ou Windows 7.

De plus, Microsoft met l’accent sur l’accroissement de la puissance, la même que Windows 8, l’utilisation plus fluide d’Internet Explorer 10, la présence de puces NFC, le support du code natif (C et C++ permettant de faciliter le portage d’application iOS par exemple), l’intégration de la cartographie Nokia mais surtout l’aspect « ready for business » (NB : c’est le terme utilisé par Microsoft !).

Ce dernier point est particulièrement important et pertinent pour les DSI. Pourquoi « ready for business » ? Tout d’abord, afin de rassurer les DSI qui peuvent être assez frileuses sur la question, la sécurité de l’OS mobile a été grandement renforcée (chiffrement du téléphone, démarrage sécurisé, code signé, protection des plateformes applicatives…). De même, Microsoft souhaite répondre à la demande croissante d’outil de gestion de parc mobile en entreprise (MDM ou MAM), en fournissant à ses clients des solutions dédiées ou en s’associant à de gros acteurs gérant dès leurs sorties les nouveaux terminaux WP8. Par exemple, Microsoft Windows InTune (dont la sortie est prévue en décembre) devrait permettre de gérer les principaux terminaux (Windows Phone, iOS, Android) et la création de stores applicatifs privés permettant de déployer des applications internes. Enfin Windows Phone 8 semble « Ready for business », grâce au support et au partage de toute la suite logiciel Microsoft : du pack Office à Sharepoint en passant par Skype ou Lync mobile… sur le papier, cela semble trop beau.

Bilan

Windows 8 & Windows Phone 8 sont deux grandes promesses qui ne demandent qu’à être confirmées. Certaines directions informatiques les attendaient depuis quelques temps, d’autre pas, mais s’il y a bien une certitude : c’est qu’au moins il y a du changement. A titre personnel, j’aime assez cette posture plus conquérante de Microsoft, qui nous avait plutôt semblé encaisser les coups ces dernières années. A défaut d’un succès – il est bien trop tôt pour se prononcer – c’est un bel essai à suivre !

 

Glossaire

W8 : Windows 8
WP8 : Windows Phone 8
Windows RT : déclinaison de Windows 8 pour les tablettes
MDM : Mobile Device Management
MAM : Mobile Application Management

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur