Keith Goldstein, VP Channel de Talend : « pas de velléités de faire du service et de concurrencer nos partenaires»

Stratégies Channel
Keith Goldstein, Talend

De passage à Paris à l’occasion du « Talend Connect » du 9 octobre dernier, et quelques heures avant l’ouverture de l’Open World Forum, Keith Goldstein –VP Channel de Talend, leader du marché des solutions d’intégration open source – a répondu aux questions de ChannelBiz.fr. Pour lui la France est un moteur dans l’adoption de l’Open Source…

Keith Goldstein, Talend
Keith Goldstein, Talend

ChannelBiz.fr – Talend met le cap et investit massivement le domaine du Big Data, en misant sur Hadoop. En quoi est-ce une bonne nouvelle pour vos partenaires mondiaux et français ?

Keith Goldstein – A ce jour, il existe deux obstacles principaux à l’adoption massive du Big Data par les entreprises : une technologie complexe à mettre en œuvre, et le manque d’expertise métier. La mission de Talend est de démocratiser la technologie, de la rendre plus abordable à la fois techniquement et financièrement. La mission de nos partenaires, c’est d’appliquer leur expertise métier, grâce à une technologie plus facile à déployer.

Vous dites miser sur de fortes expertises sectorielles. Est-ce à dire que vous allez revoir de fond en comble votre écosystème partenaires à la faveur de votre nouvelle stratégie ?

Bien au contraire !  Nos partenaires ont déjà cette expertise sectorielle. Nous ne changeons pas de stratégie, nous continuons à fournir le meilleur de la technologie à des partenaires qui connaissent le métier et les problématiques de leurs clients.

Concrètement, pour quoi un intégrateur devrait-il choisir de travailler pour et avec Talend ?

Pour sa flexibilité – à la fois technique (solutions open source, extensibles) et business. Et aussi parce que, contrairement à beaucoup d’éditeurs, surtout les gros, Talend n’a pas de velléités de faire du service et de concurrencer ses partenaires.

Vous organisez trois journées « Talend Connect » à Paris, Londres et San Francisco. Qu’attendez-vous de ces journées ?

Le nom, Talend Connect, veut tout dire. Le but est de développer les connections au sein de notre écosystème : entre partenaires, clients, utilisateurs, équipes de Talend. Talend Connect, c’est une journée de networking et de découverte des technologies, des produits, des retours d’expérience, et de ce que chacun peut apporter aux autres.
Le premier Talend Connect a eu lieu à Boston en juin, suivi juste après de Francfort. Cette semaine nous sommes à Paris et à Londres, et le mois prochain à San Francisco. Talend est une société globale !

Vos principaux partenaires dans nos contrées ont pour noms CapGemini, Sopra, Jaspersoft, SkySQL, Advanced Schema ou encore AS Lease. Satisfont-ils pleinement à vos demandes et répondent-ils à vos besoins ?

Nous avons beaucoup de partenaires, intégrateurs comme technologiques, et cette liste va bien au-delà de ceux qui ont choisi de sponsoriser Talend Connect.

Dans la période de crise que vit l’Europe actuellement l’Open Source vous parait-il incontournable et la France est-il un bon élève en la matière ?

L’open source permet non seulement de faire des économies mais aussi d’introduire de la flexibilité dans les SI de l’entreprise. Cela nous parait effectivement tout à fait d’actualité aujourd’hui !  Les entreprises et administrations françaises ont bien compris les atouts de l’open source. Donc oui, la France est dans le peloton de tête.