2012, une année record dans le monde pour les livraisons d’ordinateurs grâce aux tablettes

Tendances IT

Pour Canalys, dans un marché mondial en croissance de 12% sur le second trimestre 2012, Apple a repris la tête des fabricants d’ordinateurs individuels (tablettes comprises) devant HP. Asus, Samsung et Lenovo gagnent en outre des couleurs, ce qui n’est pas le cas de Windows dont la part de marché connait, toujours selon le cabinet d’études, son plus bas historique.

Le cabinet d’études Canalys vient de publier les résultats de son étude du marché des ventes d’ordinateurs individuels dans le monde (tablettes comprises). Il indique que les livraisons ont bondi de 12% sur le second trimestre 2012 par rapport à la même période de 2011.

Pour Canalys, la croissance forte des « Pads » (75%, à 24 millions d’unités, ce qui représente désormais 22% de tous les ordinateurs) fait plus que compenser les ventes décevantes d’Ultrabooks. L’arrivée du « nouvel iPad » a eu le plus gros impact sur la croissance constatée pendant le trimestre étudié, mais le taïwanais Asus et le Sud-Coréen Samsung voient leurs ventes progresser sensiblement avec respectivement la Transformer et les Galaxy Tab.

« Considérer seulement que les conditions économiques défavorables et l’attente de Windows 8 ont pu impacter négativement l’industrie ce trimestre ne résume pas ce qui s’est passé », a commenté Tom Evans, analyste chez Canalys.  « L’industrie PC a été performante et 2012 constitue même une année record. Les fournisseurs avec des produits innovants vont pouvoir en récolter les fruits. »

Aidé par des ventes fortes d’Ipad, Apple reprend la tête du peloton des fabricants avec une part de marché mondiale estimée de 19%.  Tom Evans explique : « Il y a maintenant une large base d’acheteurs de remplacement qui simplement veulent posséder le dernier produit Apple et la décision de poursuivre des livraisons d’iPad 2 à des prix inférieurs à permis l’arrivée dans le giron d’Apple de nouveaux clients, par exemple dans l’éducation. »

Il ajoute : « Inconvénient de l’écran Retina du nouvel iPad : la capacité de stockage supplémentaire  exigé par les contenus HD. Une mise à jour sans augmentation sensible du prix est un must pour la prochaine génération de produits. »

C’est Samsung qui est le leader des fabricants de tablettes sous Android au deuxième trimestre, en faisant plus que doubler ses livraisons de Galaxy Tab par rapport à la même période de 2011. Il devient le premier challenger d’Apple dans les tablettes, mais c’est Asus qui a gagné les plus grosses parts de marché au cours du trimestre, particulièrement aux USA avec le lancement du TF300 à un prix inférieur à 400 dollars. C’est maintenant le troisième plus grand vendeur au global.

Chen Tang, autre analyste chez Canalys, indique: « Joindre ses forces avec Google pour produire un Google Nexus 7 sous les 200 dollars va permettre de renforcer le rôle d’Asus sur ce marché.  Amazon doit maintenant lancer un remplaçant plus puissant pour le Kindle Fire, et étendre son influence à l’internation, faute de quoi sa tablette est promise à l’échec commercial. » Canalys  estime que les livraisons de Kindle Fire étaient inférieures à 500 000 unités sur Q2, en baisse significative en comparaison aux trimestres précédents.

Les PC, c’est le passé ?

Contraste : les livraisons de PC sous Windows ont continué de décevoir au deuxième trimestre 2012. Les Ultrabooks n’ont pas atteint le bon niveau de prix de nature à exciter de nombreux acheteurs et la part de marché global prise par les PC sous Windows est au plus bas : sous les 73%.

La part d’Intel a également atteint un plus bas historique, tombant sous les 70%. Mais dans ce contexte sombre, il y avait quelques lumières. Lenovo a ainsi continué à gagner des parts de marché, grâce à un marché domestique fort, en mettant l’accent sur les marchés émergents et en accordant une attention accrue à tous les consommateurs. Acer aussi est en progrès, par rapport à un T2 terrible en 2011. Ce, bien que les résultats de ses anciens bastions italiens et espagnols sont restés faibles. Le fabricant taïwanais a fait de vrais progrès dans les marchés les plus porteurs que sont la Russie, l’Allemagne et le Royaume-Uni. En outre, notoriété de la marque s’est améliorée grâce à son parrainage des Jeux Olympiques, ce qui devrait se traduire par une augmentation des ventes au cours de la seconde moitié de l’année 2012.

HP était le deuxième fournisseur d’ordinateurs, mais le premier de PC, au deuxième trimestre 2012 avec une part de marché de 12%. La sensible réduction des coûts et sa décision de fusionner son activité PC avec la division impression a eu une incidence sur son premier semestre, mais une enquête de Canalys auprès des partenaires de la distribution a révélé qu’une grande majorité pense que cela va avoir un impact positif (ou neutre) sur son activité future. Après s’être concentré sur des questions internes, et avec la nouvelle organisation PPS largement en place, une période de stabilité doit permettre à HP de reconstruire son élan.

Le plus grand sujet de conversation du trimestre a sans douté été la décision de Microsoft de lancer ses propres tablettes – la Surface et Surface Pro. «Les informations disponibles à ce jour suggèrent que les prix des deux sera trop élevé pour conquérir des parts de marché significatives, tandis qu’une approche de vente directe n’est pas pertinente. Nous nous attendons à ce que les ventes des tablettes Surface aient un impact similaire sur l’industrie informatique à celui du Zune dans les baladeurs musicaux », a commenté Tim Coulling, également analyste chez Canalys.

Microsoft ne devrait pas apprécier, d’autant que Canalys recommande aux partenaires OEM de Microsoft de reporter à plus tard le lancement des tablettes sous Windows RT, jusqu’à ce que Microsoft revienne sur la redevance élevée demandée.

Chris Jones, vice-président et analyste principal chez Canalys, a ajouté: «Microsoft a bouleversé certains partenaires en introduisant son propre matériel sur le marché. Assurer le marketing, la distribution et le service d’un tel matériel de façon rentable est très dur. Une fois que Surface aura fait une brèche dans la confiance des ses partenaires P & L, Microsoft aura besoin pour réparer les relations avec ses vendeurs de se tenir prêt à répondre à leurs demandes. »

Le budget de lancement de Windows 8 garantit d’être au centre de toutes les attentions au cours du quatrième trimestre, mais les utilisateurs ne pourront profiter pleinement du nouvel OS que s’ils achètent des PC avec écrans tactiles, ce qui fera flamber le prix d’achat.

Canalys dit ne pas s’attendre à ce que le lancement de Windows 8 puisse stopper le déclin de Microsoft de parts de marché au moins jusqu’à Q3 2013. Canalys recommande à Microsoft de fournir une aide à ses équipementiers OEM afin qu’il puisse y avoir des produits à écrans tactiles sous Windows 8 à bon prix, par exemple en subventionnant les coûts de production des panneaux tactiles de l’ordre de 50 $ à 100 $ par unité, afin de relancer le marché. Intel s’est engagé à investir 300 millions de dollars dans les acteurs des écosystèmes Ultrabook, mais il n’y a aucune indication, encore, que Microsoft soit prêt à prendre un engagement comparable vis-à-vis de la chaîne d’approvisionnement des PC.

(source image: James Thew pour ShutterStock et Canalys)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur