Etude Rakuten sur les habitudes des internautes : « Et vous, vous surfez quand ? »

Distribution

Rakuten a publié récemment les conclusions d’une étude mondiale sur les habitudes de navigation et de consommation des internautes. Les conclusions sont étonnantes… ou pas !

Anglais, Américains et Allemands pratiquent le e-commerce comme une thérapie pour contrer le blues du lundi ; les Brésiliens se connectent plus volontiers au bureau, quand les Français compensent l’obligation de garder leurs enfants le mercredi…

Ces étonnants résultats viennent d’une étude réalisée et publiée par Rakuten, troisième groupe mondial en e-commerce. Une étude qui s’est penchée sur les habitudes de navigation et de consommation sur Internet pays par pays.

En analysant les données du trafic et des ventes de ses sites mondiaux de commerce en ligne, Rakuten a dégagé des tendances, parfois surprenantes, toujours intéressantes, quant à l’impact des spécificités locales sur les habitudes de shopping en ligne des consommateurs du monde entier.

Quand les consommateurs achètent-ils : en dehors ou pendant leurs horaires de travail ? Quelle est la popularité du commerce mobile auprès des adeptes des smartphones ? La valeur a-t-elle un impact sur l’achat en ligne ? C’est à ces questions que l’étude répond et à quelques autres…

Les données recueillies et analysées révèlent ainsi combien le e-commerce est une thérapie communément pratiquée pour contrer le ‘blues du retour au boulot’ : en effet, c’est le lundi que les salariés américains, britanniques et allemands fréquentent le plus les sites de e-commerce.

En France, où l’on pratique la semaine de 4 jours à l’école primaire, le pic de fréquentation a lieu le mercredi, ce qui peut laisser supposer que certains parents restent à la maison avec leurs enfants et en profitent pour surfer utile…

Au Brésil, l’accès à internet haut débit domestique étant encore relativement limité, Rakuten Brésil a vu nettement que les salariés profitent de leur présence au bureau pour faire leurs emplettes en ligne. Mais ils restent raisonnables : ils profitent de leur pause déjeuner, le pic de consommation en ligne ayant lieu entre midi et 14h !

Shopping mobile : Les anglais du matin, les français du soir ?

Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, les visites des sites de e-commerce à partir de terminaux mobiles se font surtout le matin. Et particulièrement tôt au Royaume-Uni, où le pic de navigation mobile se produit entre 7 et 8h. Tentative d’explication de Rakuten : les Britanniques prennent plus volontiers les transports en commun, ce qui leur laisse le temps de se connecter et surfer. Aux Etats-Unis, le pic de fréquentation matinal est plus tardif : il se situe aux alentours de 10h. A contrario, en France, les adeptes du shopping mobile se connectent surtout entre 18h et 19h.

S’agissant de la durée de visite, l’étude constate que plus le prix de l’article recherché est élevé, plus les consommateurs passent de temps sur le site Web, qu’ils utilisent un PC ou un terminal mobile. Aux Etats-Unis, par exemple, la durée moyenne des visites avant l’achat d’un ordinateur, d’un appareil électronique, d’un vêtement ou d’un sac à main est de 4,4 à 4,7 minutes, contre 3 minutes seulement pour les articles moins onéreux. Au Royaume-Uni, les achats les plus impulsifs sont des articles de mode et de la littérature. Les Britanniques hésitent à peine plus de 40 secondes en moyenne avant de craquer pour un vêtement et moins d’1 minute pour un livre, quand ils passent près de 2 minutes à comparer les offres de téléviseurs. Particularité notable chez les consommateurs brésiliens, leur décision d’achat de téléphones portables haut de gamme se fait très rapidement, laissant supposer qu’ils s’informent au préalable en ligne et ne fondent plus leur décision d’achat que sur le prix.

Mark Kirschner, executive officer, global marketing chez Rakuten, commente globalement les résultats de l’étude: « Le e-commerce est un phénomène mondial. Les données que nous avons recueillies soulignent l’importance pour les e-commerçants d’étudier les particularités de leur marché local pour adapter leur approche. La spécialité de Rakuten est justement d’associer offres universelles et de proximité, permettant aux détaillants d’identifier et de cibler facilement de nouveaux marchés. C’est parce que notre modèle et notre philosophie sont alignés sur les attentes des consommateurs qu’ils soutiennent le développement rapide de nos activités. »

Et Pierre Kosciusko-Morizet, Directeur Rakuten et PDG de PriceMinister conclut : « Le e-commerce fait désormais partie de notre quotidien, les résultats de cette étude le confirment. Il est désormais possible d’effectuer des achats partout et en permanence. A titre d’exemple, les Britanniques font volontiers leurs achats pendant leurs déplacements entre le domicile et le bureau via leur terminal mobile, tandis que les Français font leurs courses de chez eux, en gardant un œil sur leurs enfants. Plus besoin de leur courir après au supermarché ! Les consommateurs restent toutefois vigilants, en particulier vis-à-vis des articles les plus chers. Les plus aguerris prennent le soin de se renseigner sur la toile au préalable, y compris sur les réseaux sociaux, afin de faire les bons choix. »

 

Méthodologie de l’étude :

C’est à partir de ses sites de e-commerce, Play.com (Royaume-Uni), Buy.com (Etats-Unis), Rakuten Allemagne, Priceminister (France) et des filiales de Rakuten Brésil que Rakuten a collecté les données sur les tendances de consommation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur