Comment les solutions cloud aident les PME à relever les défis commerciaux d’aujourd’hui

Tendances IT

Une tribune de Francis Weill, Directeur de la stratégie et du développement » de Colt CCS (Colt Communication Services) qui se penche sur le Cloud en tant que levier de business pour les Petites et Moyennes Entreprises.

La crise de la zone Euro oblige de nombreuses entreprises à batailler pour rester compétitives, conserver leurs parts de marché et mettre au point des stratégies en vue d’assurer la durabilité de la croissance. Particulièrement vulnérables dans la conjoncture économique actuelle, les petites et moyennes entreprises sont les plus exposées. Pour assurer leur survie et la pérennité de leurs activités, celles-ci doivent se doter de systèmes IT à la fois performants, fiables et rentables. Cet état de fait représente toutefois un défi considérable pour les PME en termes d’investissement initial et de gestion des ressources nécessaires au bon fonctionnement d’une unité IT en interne.

Le choix de services IT en cloud constitue une solution adaptée à ce problème. L’utilisation de solutions et de services fournis en temps réel sur Internet permet aux PME de répondre à un large éventail de besoins métiers. Dans le même temps, cette infrastructure virtualisée s’intègre rapidement à la nature même de leur fonctionnement. À l’échelle mondiale, environ 14% des petites entreprises et 36% des entreprises de taille moyenne utilisent actuellement des services cloud1. Les investissements des PME dans les solutions cloud devraient par ailleurs augmenter sur une base annuelle de l’ordre de 20% au cours des cinq prochaines années2. Toutes tailles confondues, les entreprises investissent six fois plus dans les technologies de cloud computing que dans les systèmes IT classiques et cet investissement devrait représenter 80% du marché d’ici 2020 3.

Il est important que les PME de tous horizons reconnaissent la rentabilité des solutions IT en cloud. Pour rester compétitives, les PME doivent avoir une utilisation efficace de l’IT, non seulement en termes de réduction des coûts, mais également pour opérer une transformation de leur business model en vue d’obtenir un avantage compétitif et de s’ouvrir les portes de nouveaux marchés.

Pourtant, à l’heure actuelle, seulement 2% des petites entreprises européennes ont choisi de migrer toutes leurs applications vers une infrastructure en cloud. Un tiers d’entre elles ont une connaissance limitée ou inexistante des avantages que cette technologie représente pour leur entreprise 4.  Confiance, sécurité, interopérabilité, portabilité, protection des données, externalisation et législation sont autant d’obstacles qui rebutent les PME. Pourtant, les entreprises ne peuvent pas se permettre d’ignorer les avantages potentiels des services cloud.

Pour les PME, il existe notamment cinq avantages stratégiques à l’adoption du cloud :

1. Réduction des coûts

L’argument le plus répandu en faveur de l’adoption des services cloud par les PME est sans doute la rentabilité, notamment en termes de réduction de l’investissement initial et d’optimisation des coûts d’exploitation. La quasi-totalité des utilisateurs de services cloud réalisent des économies allant jusqu’à 10 ou 20% 3.Bien souvent, les systèmes IT classiques nécessitent un lourd investissement initial, ce qui réduit considérablement les marges et constitue dès lors un obstacle à la croissance et à la pénétration de nouveaux marchés. En comparaison, les modèles d’exploitation IT en cloud éliminent l’investissement initial et offrent un meilleur contrôle des coûts d’exploitation grâce à leur potentiel en termes d’économies d’échelle. Les entreprises sont dès lors libres d’investir dans d’autres secteurs stratégiques pour le développement de leurs activités.

2. Développement technologique

Pour les PME, les innovations classiques en matière d’IT ont toujours été à double tranchant. D’un côté, ces innovations permettent de favoriser la croissance des activités et de l’autre, le risque d’obsolescence rapide des systèmes peut compliquer leur gestion à long terme. Les upgrades inclus dans les services cloud permettent aux PME de bénéficier d’un accès immédiat aux systèmes les plus récents, même avec des ressources budgétaires limitées. Au fur et à mesure de la commercialisation de nouvelles mises à jour de systèmes et de logiciels, les fournisseurs de solutions cloud peuvent veiller au renouvellement des applications et à leur mise à disposition en toute transparence pour les utilisateurs, éliminant ainsi les considérations financières qui auparavant pouvaient constituer un frein à l’application des upgrades.

3. Accessibilité de l’information

L’adoption progressive de méthodes de travail plus flexibles et la démocratisation des périphériques mobiles connectés a conduit à une mutation de l’environnement de travail. L’époque du lieu de travail unique est révolue ; place désormais au travail à distance et à la mobilité. Pour que ce changement puisse s’opérer sans pour autant avoir d’impact sur la productivité, les employés doivent pouvoir bénéficier d’un accès homogène et à la demande aux informations. Les services IT en cloud ouvrent la voie à plus de flexibilité dans les process métier en permettant d’accéder à ces informations depuis presque n’importe où avec une simple connexion à Internet.

4. Sécurité

Avec l’avènement du mode de fonctionnement mobile et à distance et au sein de l’environnement commercial, les PME se retrouvent progressivement confrontées aux menaces de sécurité qui pesaient traditionnellement sur les entreprises de plus grande envergure. En revanche, elles ne possèdent souvent ni l’expertise, ni les ressources nécessaires à la gestion de ces risques. Le traitement d’informations confidentielles et stratégiques génère des interrogations légitimes ; 30 % des PME européennes se posent la question de la sécurité, 25 % celle de la confiance et 24 % celle de l’emplacement de stockage des données3. L’adoption des services cloud offre l’avantage inhérent du stockage à distance avec services intégrés de gestion des données, garantissant par conséquent qualité et sécurité des process sans engagement de frais internes liés à la gestion des données sur site. Les PME doivent choisir les fournisseurs offrant le plus de garanties en termes de sécurité et proposant notamment la protection par firewall, l’exécution de sauvegardes et la mise en place d’engagements de qualité de service.

5. Extensibilité

L’extensibilité renforce la valeur ajoutée de la migration vers les solutions IT en cloud ; en effet, les services peuvent être développés ou réduits à la demande en fonction de l’évolution des besoins et des exigences des entreprises. En adoptant les services cloud, les PME paient uniquement les ressources dont elles ont besoin et peuvent en ajouter afin de faire face aux périodes de forte activité. Dans les situations où les PME se trouvaient auparavant limitées par les contraintes de taille et de capacité de leurs systèmes internes, l’extensibilité offerte par les solutions cloud leur permet de se développer et de grandir rapidement et en toute simplicité.

 

L’heure est venue de passer aux services cloud

La migration vers un modèle d’exploitation IT en cloud permet aux PME de se détourner de la répétition des efforts de développement et de gestion du parc IT pour se focaliser sur la croissance à long terme. Les PME peuvent désormais bénéficier des performances, de l’extensibilité et de la sécurité auparavant réservées à leurs concurrents de plus grande envergure. Aujourd’hui, même les acteurs de petite taille sont armés pour répondre à l’évolution rapide des besoins et des opportunités du marché et peuvent désormais collaborer en temps réel avec leurs clients, leurs fournisseurs et leurs partenaires. En raison des contraintes économiques qui pèsent sur la croissance en Europe, l’heure n’a jamais été aussi propice à l’investissement dans une approche en cloud pour les PME. Cette technologie leur permettra de profiter des dernières innovations technologiques sans se soucier de leur complexité de mise en œuvre.

 

Bio de Francis Weill

Diplômé du Master MGE de Paris Dauphine (DESS en management et finance), Francis Weill occupe le poste de Strategic Account Manager chez Wang France jusqu’en 1991.Il rejoint Sigma Conseil en tant que Directeur Commercial puis Knight-Ridder Financial France en tant que Responsable Stratégie et Développement jusqu’en 1994. Successivement PDG et associé de deux éditeurs de progiciels financiers durant les dix ans précédents, il prend ses fonctions chez COLT en octobre 2006 en tant que Directeur CMS France (CMS = COLT Managed Services).

 

1 / IDC, 2012 – Small and Medium-Sized Business Market Update: March 2012 — From Amazon to Google, Lenovo to SAP, Vendors Eager to Bring SMBs into the Cloud (Informations sur le marché des petites et moyennes entreprises, mars 2012 : Amazon, Google, Lenovo, SAP et l’ensemble des fournisseurs souhaitent encourager la migration des PME vers le cloud)

2/ IDC, 2011 – Cloud Computing in the Midmarket: Assessing the Options (Le cloud computing sur le marché des PME : comment procéder ?)

3/  IDC, 2012 – The demand of Cloud Computing in Europe: drivers, barriers, market estimates (La demande de cloud computing en Europe : enjeux, obstacles et estimations de marché)

4/  Dell/Intel – Inspire me, 2012 – European SMEs dependent on IT but ‘unaware of cloud benefits’ (Les PME européennes sont dépendantes de l’IT mais n’ont pas conscience des avantages du cloud)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur