WPC 2012 de Toronto : Windows fera le grand 8 en octobre !

Stratégies Channel

A l’occasion de sa conférence partenaires qui vient d’ouvrir à Toronto (WPC 2012) la firme de Redmond vient de confirmer, par la bouche de Steve Ballmer, la sortie officielle fin octobre de Windows 8, la version RTM étant disponible dès la première semaine du mois d’août. Une page se tourne…

Tout est parti d’un post de Tami Reller, Directrice marketing pour Windows, qui a révélé que la version RTM (Release to Manufacturing) du nouveau système d’exploitation de Microsoft serait disponible dans le courant de la première semaine d’août.

Et l’ouverture de la WPC 2012, et la keynote de Steve Ballmer, ont enfoncé le clou. Cette RTM ne sera en effet que le premier pas d’un processus s’achevant fin octobre avec la commercialisation massive de Windows 8 dans le monde, et en 109 langues.

Rappelons au passage ce qu’avait déjà annoncé Microsoft : les clients ayant acquis un PC embarquant Windows 7 après le 1er juin 2012 auront la possibilité d’une mise à jour vers Windows 8 pour seulement 14,90 dollars (environ 12 euros, bien que le tarif en euros ne soit pas officiel pour l’heure…)

Les présents à la WPC ont de plus noté l’existence d’une nouvelle fonction : la possibilité d’enregistrer sa version de Windows 8 sur une clé USB 32Go, avec l’ensemble des paramètres de son profil utilisateur puis d’installer virtuellement l’OS via sur la clé sur un autre ordinateur même s’il est encore en Windows 7 !

Steve Ballmer, CEO de Microsoft

Office 365 Open s’ouvre aux partenaires

Bide pour certains, démarrage lent pour les plus optimistes, Office 365 avait certes engrangé quelques grands clients basculant d’une version « On premise » à la version Cloud de la suite bureautique de Microsoft (Ballmer lui parle de « marché qui explose et d’une croissance de 10% supplémentaire chaque mois).

Mais il lui manquait un petit supplément d’âme. Petit supplément que Kurt Delbenne, président de la division Microsoft Office, a dévoilé lors de la keynote d’introduction de la WPC : un nouveau mode de facturation de l’offre.

Jusqu’ici l’éditeur de Redmond facturait directement les clients que ses partenaires lui avaient apportés. Puis, il rémunérait ces derniers en leur versant une commission sur les ventes. Ce mode de facturation, bien que simple sur le papier, n’était pas du goût de tous. Microsoft l’a compris qui annonce que désormais les partenaires seront en mesure de fixer leurs prix et de facturer directement leurs clients dans la plus pure tradition du mode SaaS.

Ceux qui étaient satisfaits de l’ancien modèle de facturation ? Pas de souci, ils pourront continuer à fonctionner comme avant mais avec une commission qui s’accroit, assortie d’un système de paliers (jusqu’à 23% en fonction des volumes de ventes).

Retrouvez aussi l’article (en italien) de notre consoeur transalpine de ChannelBiz, invitée pour couvrir l’évènement à Toronto: http://www.channelbiz.it/2012/07/09/apre-microsoft-wpc-le-date-di-windows-8-e-programmi-per-office/

Et celui de notre confrère allemand: http://www.channelbiz.de/2012/07/10/das-wird-das-beste-jahr-fur-die-microsoft-partner/

 

Ajout 12 h 48:

A l’occasion d’une conférence téléphonique pilotée par Hélène Auriol, Directrice de la Division entreprises et partenaires de Microsoft France, et Gwenaël Fourré, Directeur Marketing & Stratégie partenaires, et en présence notamment d’Etienne Lacour, chef de produit communications unifiées, Microsoft France a voulu décrypter à distance les annonces du premier jour.

Ca s’est traduit notamment par une pluie de chiffres émanant d’Hélène Auriol, dont voici l’essentiel : « L’ouverture de la WPC 2012 à Toronto s’est traduite par un fort succès… Nous avons sur place 16 000 partenaires venant de 156 pays, dont 4400 nouveaux, et 17 000 nous suivent en ligne… Selon IDC, notre écosystème global est constitué de 640 000 partenaires qui génèrent à eux tous un chiffre d’affaires de 609 milliards, avec une croissance de 13%… Ces partenaires et notre stratégie indirecte sont l’ADN de Microsoft. Et nous investissons de l’ordre de 5,8 milliards par an dans cet écosystème… »

S’agissant de la France, Hélène Auriol a indiqué : « Nous avons avec nous 250 participants français cette année, en forte croissance d’un an sur l’autre. Je rappelle qu’en France, nous avons 10 700 partenaires qui nous accompagnent, et pas moins de 33 000 personnes certifiées. Enfin selon IDC, pour 1 euro de CA généré par Microsoft, cela représente 9 euros générés dans l’écosystème ».

Venant aux annonces majeures déjà évoquées plus haut dans cet article, Gwenaël Fourré et Hélène Auriol, évoquent « le très fort succès d’Office 365 » (croissance de 10% par mois). Mais la nécessité d’adapté le mode de consommation de l’offre aux types de partenaires visés.  Indiquant qu’il y a schématiquement deux types de partenaires : les « à valeurs » et les revendeurs (9 000 dans l’hexagone), que plus de 1500 de l’ensemble relaient déjà l’offre, « il était important que nous ayons une réponse particulière pour les revendeurs qui vont pouvoir (voir ci-dessus) facturer eux-mêmes Office 365 via Office 365 Open, voire concevoir une offre packagée avec une seule facture pour le client final ».

L’autre annonce majeure de la veille, commentée par les personnes de Microsoft France, concerne bien évidemment Windows 8. Décrivant un « fort momentum autour du poste de travail, avec 50% des postes de travail dans le monde qui tournent sous Windows 7, et 500 000 postes qui basculent chaque jour de XP à Windows 7 », Hélène Auriol affirme : « Nous avons face à nous une superbe opportunité avec W8 : il y aura 375 millions de PC vendus au cours des 12 prochains mois ». Le succès d’estime est là (elle évoque une béta téléchargée à plus d’un million de fois dès son lancement, ce qui en fait l’OS le plus testé de l’histoire, elle confirme les propos de Tami Reller la veille, soit un lancement officiel fin octobre 2012, avec pour première la première semaine d’août : la disponibilité de la version RTM pour les constructeurs et entreprises (le Windows Store sera disponible à cette date).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur