« Ne laissons pas les réseaux freiner la vague Big Data »

Stratégies Channel
Eric Sèle, vice-président et directeur général Europe du Sud, Centrale, Moyen Orient et Afrique chez Ciena

Depuis quelques mois, il est bien difficile de passer à côté de la vague Big Data. Si la réalité qui se cache derrière cette expression reste encore floue pour bon nombre de professionnels (46%), comme le relève une récente étude IDC, cet engouement est pourtant justifié. Le McKinsey Global Institute estime que dans les dix prochaines années, une utilisation efficace des Big Data pourrait rapporter 250 milliards de dollars à l’administration publique européenne.

Eric Sèle, vice-président et directeur général Europe du Sud, Centrale, Moyen Orient et Afrique chez Ciena
Eric Sèle, vice-président et directeur général Europe du Sud, Centrale, Moyen Orient et Afrique chez Ciena

par Eric Sèle, Vice-Président, Directeur Général Europe du Sud, Centrale, Moyen Orient et Afrique chez Ciena

 

Des applications multiples pour des bénéfices significatifs

Et le secteur public n’est pas le seul pour qui le Big Data représente des bénéfices importants. Les secteurs du commerce et des services regorgent d’applications potentielles de Big Data, notamment dans le domaine de la santé, l’administration, le commerce de détail ou les produits manufacturés, pour n’en citer que quelques-uns.

Si pour l’instant, les projects dans l’hexagone restent rares, certaines organisations en Europe et à l’international ont d’ores et déjà embrassé le Big Data avec succès :

•        L’Agence italienne du médicament, par exemple, enregistre et analyse des expériences cliniques avec des médicaments coûteux dans le cadre d’un programme de rentabilité, afin de déterminer leurs prix et leurs conditions de commercialisation.

•        Dans le secteur du commerce de détail, Tesco utilise les ensembles volumineux de données sur le comportement client, enregistrées dans son programme de fidélité Clubcard et réalise ainsi des actions de promotion et d’ajustement des prix.

Et les exemples devraient se multiplier avec la révolution mobile, qui apporte une nouvelle dimension aux faits. Avec une majeure partie des téléphones déjà équipés du GPS, les données de géolocalisation inspirent des applications supplémentaires, des services de surveillance et de sécurité individuelle à la publicité géo-ciblée.

 

Adresser les défis réseaux pour répondre aux besoins de capacité et de sécurité

La révolution des données s’accompagne cependant de défis considérables en matière de réseau. Tout d’abord, bien que le marché du stockage se soit largement développé avec la hausse des quantités globales de données, les réseaux opérateurs supportant les charges accrues de données n’ont connu aucune croissance.

La tendance des Big Data prenant de l’ampleur, l’élément réseau risque fortement de devenir un goulot d’étranglement problématique dans l’écosystème de données. Le problème de capacité ne peut en outre pas se régler qu’à l’aide de canaux de données plus grands et fiables dans les réseaux sous-jacents. La quantité de données augmentant en permanence, la flexibilité et l’évolutivité du réseau entrent aussi en ligne de compte.

 

En marge du problème de capacité apparaît le défi en matière de sécurité réseau. Notamment dans les secteurs de la finance, de la santé et de l’administration publique, la plupart des données transférées sur des réseaux privés et publics se composent d’informations personnelles relevant des lois de protection des données de nombreux pays. Bien que les responsables informatiques aient eu la bonne idée de sécuriser les données stockées dans des datacenters, la sécurité des données en transit demeure un point faible qui doit être réglé au plus vite afin de poursuivre la révolution des données.

Ciena développe des technologies réseau pour opérateurs et entreprises afin de leur permettre de profiter au mieux de l’opportunité que représente le Big Data. Un porte-parole francophone de la société est à votre disposition si vous souhaitez en savoir plus sur :

–              Ce que sont (et ne sont pas) les Big Data

–              Les applications potentielles du Big Data dans les secteurs clés

–              Les défis en matière de Big Data : contraintes de capacité et sécurité sur le réseau

–              Les technologies pouvant relever ces défis : les réseaux à haute capacité, Carrier Ethernet, le chiffrement de la couche optique, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur