L’AFDEL s’inscrit dans la dynamique de réindustrialisation

Tendances IT

Le club des éditeurs de logiciels s’est doté d’un nouveau président en la personne de Jamal Labed (EasyVista). Celui-ci a remis à la Ministre, Fleur Pellerin, « 20 propositions en faveur du redressement productif grâce au numérique ».

Jamal Labed (Easyvista), nouveau Président de l'AFDEL

Le 28 juin, les adhérents de l’AFDEL ont nommé leur nouveau président. Il s’agit de Jamal Labed, Directeur général des opérations chez EasyVista, qui remplace Pierre-Marie Lehucher (Berger-Levrault), qui fut en quelque sorte président intérimaire après l’élection de Patrick Bertrand (Cegid) à la présidence du Conseil National du Numérique en avril dernier.

Trois nouveaux administrateurs occupant des postes de directeurs généraux au sein de sociétés éditrices de logiciels professionnels rejoignent eux-aussi le conseil d’administration du club des éditeurs de logiciels. A savoir, par ordre alphabétique de leurs entreprises respectives : Vincent Chaillou (ESI Group), Philippe Lijour (Itesoft) et Stanislas de Rémur (Oodrive).

Face au Syntec Numerique, l’AFDEL (qui regroupe 300 membres pesant 3,5 milliards d’euros « soit  50% du Top 100 France en chiffre d’affaires ») souhaite défendre sa place au nom de la « représentativité de la profession numérique ».

L’association propose de nouveaux services (guichet financement public, offre d’affacturage) et supervise le travail d’une vingtaine de groupes de travail (les plus récentes étant l’Open data, la facture électronique, les finances et  les affaires publiques). Elle dispose également d’un bureau de liaison en Californie et présente depuis peu une nouvelle identité visuelle.

« Je souhaite mettre à profit mon mandat pour amplifier la croissance de notre organisation, afin que notre industrie joue demain le rôle clé qui lui revient dans la dynamique de réindustrialisation qu’entend porter la nouvelle équipe gouvernementale », a déclaré Jamal Labed lors de sa prise de fonction.

En marge de son assemblée générale, une délégation de chefs d’entreprises de l’AFDEL a rencontré Fleur Pellerin, ministre déléguée en charge des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, pour une réunion de travail sur les enjeux de la filière logicielle et Internet. A l’issue de cette réunion, « 20 propositions en faveur du redressement productif grâce au numérique » lui ont été remises. Une édition réactualisée du document publié en janvier 2012 à la faveur de la campagne pour l’Election Présidentielle.