Etude: 80% des PME n’ont pas entièrement confiance dans la sécurité de leur réseau

Tendances IT

D’après une étude du cabinet VansonBourne menée pour l’éditeur Sophos, 70% des 571 PME interrogées souhaitent investir dans leur sécurité informatique.

Christian Pijoulat, Vice Président de Sophos pour l'Europe de L'Ouest

Sophos révèle les résultats d’une étude réalisée par le cabinet VansonBourne selon laquelle près de 80% des PME n’ont pas entièrement confiance dans la sécurité de leur réseau.

L’étude menée auprès de 571 responsables et directeurs informatiques de petites et moyennes entreprises en France et dans le monde démontre que :

·        93 % de PME intègrent des politiques en matière de télétravail à leurs clauses de sécurité,

·        52 % des PME, estime que le télétravail représente un problème en terme de sécurité (ce résultat monte à 60% en France).

·        52 % des PME espèrent renforcer leurs mesures préventives de sécurité afin de réduire les risques supplémentaires induits par le télétravail.

·        21% doutent de la sécurité des réseaux sans fil

 

Le cabinet d’étude a également constaté pendant l’enquête que les pare-feux ont en moyenne cinq ans, et qu’une personne interrogée sur cinq a subi une panne réseau due à un programme malveillant ces 12 derniers mois.

 

« Des tendances comme le télétravail, les appareils mobiles et le cloud influent énormément sur la manière dont les petites et moyennes entreprises doivent penser à protéger leur réseau » souligne Christian Pijoulat, Vice Président de Sophos pour l’Europe de L’Ouest. « Pour les PME, il s’avère essentiel que toute solution de sécurité réseau présente la simplicité d’une méthode universelle, tout en protégeant contre les vulnérabilités spécifiques de chaque périphérique ou mode de travail, et couvrant tout point d’accès du réseau. »

 

Comment qualifieriez-vous votre couverture Wi-Fi ?

Aujourd’hui, 30% des PME choisissent leurs solutions de sécurité réseau, d’abord par rapport au coût de possession, 24% par selon la simplicité d’utilisation et 22% pour les services de support offerts.

Les défis à relever restent donc nombreux face aux menaces grandissantes et  aux réseaux mal préparés.

D’après l’étude :

·        79 % n’ont pas entièrement confiance dans la sécurité de leur réseau

·        44 % des répondants qualifient de préoccupation majeure le besoin croissant en termes d’utilisation de services cloud.

·        39 % sont préoccupés par les menaces sophistiquées,

·        39 % sont préoccupés par la gestion des périphériques mobiles.

·        Enfin, 35 % considèrent la perte de données comme un défi considérable.

 

Quel âge a le pare-feu réseau des PME ?

Le cabinet VansonBourne a également relevé qu’un enquêté sur cinq a été victime de programmes malveillants au cours des 12 derniers mois.

« Les entreprises doivent réévaluer leur façon d’aborder la sécurité informatique. Une stratégie fragmentée rend constamment les réseaux vulnérables aux attaques, puisque les nouvelles technologies telles que le cloud et les nouveaux périphériques tels que les appareils mobiles, impliquent des architectures de sécurité plus avancées » affirme Christian Pijoulat. « Pour beaucoup, il est temps d’adopter une approche plus holistique de la sécurité informatique, qui assure un fonctionnement conjoint en toute transparence des éléments de protection. »

 

Les entreprises sondées sont d’ailleurs actives dans la sécurisation de leurs réseaux. Près de 44 % investissent déjà dans leur informatique, au niveau de la virtualisation (48 %), du Cloud Computing (44 %), du télétravail (44 %) et des améliorations du réseau sans fil (49 %).

 

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur