Liquidation judiciaire pour eBizcuss : « Apple m’a tuer »

Stratégies Channel

L’issue était annoncée et prévisible, mais elle ne manquera pas d’interpeller les connaisseurs de la distribution IT : confronté à une situation financière inextricable (et selon lui à une concurrence déloyale d’Apple, qu’il a pourtant servi loyalement pendant des années) l’entreprise eBizcuss vient d’être placé le 31 mai en liquidation judiciaire (avec période de continuation d’activité de trois mois) par le Tribunal de Commerce de Paris. A la clé, pas beaucoup de doute malheureusement sur la fermeture de tous les magasins (ou leur éventuelle reprise) et le licenciement intégral des salariés de l’entreprise.

Nous nous étions faits l’écho dans ces colonnes du combat lancé par le principal APR  (Apple Premium Reseller) de France, eBizcuss, et son patron contre Apple (revoir l’article ici)

Et la situation d’eBizcuss a depuis empiré, sans qu’un repreneur – un temps invoqué – ne s’engage fermement aux côtés de ce distributeur.

Au printemps, la trésorerie du groupe eBizcuss était au plus mal. Et la cotation de l’action avait été suspendue le 10 avril dernier avant de reprendre, mais pour quelques jours seulement…

Appelé à se prononcer sur la continuation de l’activité d’eBizcuss, le Tribunal de Commerce de Paris n’a pas fait dans la demi-mesure en plaçant derechef le groupe en liquidation judiciaire !

Autrement dit : point de recours à un administrateur judiciaire et aucune possibilité de redressement de l’entreprise selon le tribunal ! Une chose rare…

200 personnes sur le carreau

… Et terrible pour les salariés du groupe, fidèle depuis 30 ans à Apple, qui s’étaient mobilisés il y a quelques semaines. Dans un tel contexte toutes les boutiques (ICLG) seraient amenées à fermer et tous les employés (environ 200 personnes) être licenciés !

Une poursuite (hypothétique ?) d’activité est toutefois ouverte par la décision du Tribunal. Mais comment continuer sereinement dans un tel contexte ?

Des repreneurs peuvent encore se manifester, mais le délai est court : la date limite pour le dépôt des offres est fixée au 20 juin (auprès de Maitre Abitbol, administrateur judiciaire, et Maitre Leloup-Thomas, mandataire liquidateur). Nos confrères de Channel News, évoquent la piste d’iConcept, deuxième APR en France (avec 7 magasins à Toulouse et dans le grand Sud). Les dirigeants de cette enseigne pourraient, selon nos confrères, « être candidats à la reprise de tout ou partie des points de vente d’eBizcuss ».

Quel que soit l’avenir d’eBizcuss, la plainte contre Apple devant le Tribunal de commerce de Paris, pour abus de position dominante, abus de dépendance économique, concurrence déloyale et détournement de clientèle ne sera pas éteinte. Le patron d’eBizcuss réclame pas moins de 90 millions d’euros à la firme de Cupertino au motif que celle-ci a précipité sa perte, en particulier en multipliant et privilégiant ses propres enseignes (Apple Store) et en mettant des bâtons dans les roues des équipes d’eBizcuss (par exemple en restreignant les livraisons de produits, et notamment les nouveautés).

#ADV#


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur