Cas client : Comment recréer sur le Web l’ambiance d’une boutique des Champs Elysées ?

Distribution

Ann Tuil, enseigne spécialisée dans les chaussures haut de gamme, entend prouver que le luxe à sa place dans le e-Commerce. Elle recrée sur son site l’ambiance de sa boutique située sur la plus belle avenue du monde grâce à Packshot Creator.

Ann Tuil est une boutique de chaussures haut de gamme multi-marques située au 63 Avenue des Champs Elysées. Avant de se lancer dans le e-Commerce, elle voulait s’assurer de pouvoir proposer à ses clients la même expérience que dans sa célèbre boutique. Une partie de la solution reposait sur la présentation des produits.

Des photos qui doivent être aussi vraies que nature

Il fallait que les photos intégrées au site soient d’une qualité parfaite, révélant “la qualité des matériaux des chaussures, le grain du cuir, la douceur du daim, la nature du textile, la précision des finitions et la nuance des couleurs des chaussures” explique l’entreprise. Le tout sans que le processus ne devienne chronophage, car il y a pas moins de 300 modèles proposés chaque saison.

Après une seule démonstration de Packshot Creator, Julien Tuil, Directeur général de l’enseigne, a été séduit par la solution, assure un communiqué commun.

Cette solution se compose d’un caisson de prise de photo (sous tous les angles) et d’un logiciel permettant de sélectionner une série de photos, créer une animation à 360 degrés ou reconstituer intégralement l’objet en 3D.

In fine, Ann Tuil a décidé de se contenter de 4 à 5 clichés de chaque modèle, vu sous plusieurs angles. Des clichés sélectionnés manuellement mais très rapidement dans le logiciel de Packshot Creator.

Le Packshot Creator qui scanne une chaussure

La solution PackshotCreator répond tout à fait à nos objectifs. La production d’une quantité importante de visuels ainsi que la garantie d’une qualité digne du secteur du luxe sont des enjeux majeurs pour notre enseigne” assure Julien Tuil dans le communiqué. Vu les ventes du site de Ann Tuil et les économies de temps, le coût de l’engin serait déjà amorti.