IPv6 – Le temps est-il venu ?

Tendances IT

De nombreuses entreprises ne sont pas encore conscientes de la pénurie d’adresses IPv4, pourtant déjà réelle dans certaines parties du globe. Elles semblent laisser la problématique à leur fournisseur d’accès Internet …

Par Marijana Novakovic, Ingénieur Réseaux Télécoms, Jaguar Network

Mais qu’est ce qu’une adresse IP ? C’est un numéro d’identification unique assigné à chaque équipement connecté au réseau, quel qu’il soit (routeur, ordinateur, modem, imprimante, cellulaire, etc …) pour lui permettre de communiquer avec le réseau informatique via un protocole précis. L’actuelle version, IPv4, sera progressivement remplacée par une nouvelle version nommée IPv6, plus moderne.

Qu’en est il d’IPv6 ? La promesse se concentre-t-elle uniquement sur la résolution du manque d’adresses IP ? IPv4 a été déployé il y a de cela une trentaine d’années, et depuis, Internet a évolué de façon considérable, engendrant non seulement de nombreux changements techniques mais aussi une modification profonde des usages.

Malgré le fait qu’IPv4 remplisse son office et ce depuis de nombreuses années, l’avènement d’une nouvelle version du protocole IP s’avère nécessaire. Cette nouvelle version prévoit une évolution technique importante au regard des fonctionnalités disponibles dans la version 4 :

– Une plage d’adressage plus étendue,  élément crucial puisqu’ aujourd’hui même les mobiles possèdent leurs adresses IP. En lieu et place d’adresses d’une longueur de 32 bits, les adresses IPv6 sont codées sur 128 bits ce qui accroit de façon astronomique le nombre possible d’adresses IP (plus de 300 trillions de trillions d’adresses possibles).

– Un paquet IP redéfini de manière à offrir de nouvelles capacités incluant une meilleure gestion des informations de contrôle de flux.

– Le support de la sécurité est amélioré avec la gestion d’extension d’authentification et de cryptage au sein des entêtes des datagrammes IP.

– Le support de la qualité de service avec des datagrammes IPv6 supportant des fonctionnalités avancées en terme de gestion applicative notamment pour les applications multimédia (vidéo, voix, images).

– Un meilleur support du routage en terme de scalabilité, en réduisant les inconsistances dans l’allocation des blocs IP de façon géographique et permettant ainsi une meilleure hiérarchisation dans les tables de routages BGP notamment.

– Enfin un support de l’interopérabilité entre IPv4 et IPV6 pour assurer la transition de la version 4 vers la version 6.

La croissance constante du marché rend le besoin d’IPv6 plus prégnant chaque jour.  Selon certains analystes les adresses IPv4 seraient totalement épuisées d’ici fin 2012. Les opérateurs s’emploient quotidennement à déployer la version 6.  Le 6 Juin 2012, à l’occasion  de la journée mondiale de lancement d’IPV6, de très nombreuses sociétés vont passer sous IPv6 : parmi lesquelles Cisco, Facebook, Free Telecom, Google, Yahoo, etc… D’ici le mois de juin, d’autres entreprises devraient encore joindre le mouvement. Il est donc nécessaire d’accompagner les entreprises dans cette transition de IPv4 vers IPv6 et de leur faire bénéficier des atouts de ce nouveau protocole.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur