La stratégie SAP goût Hana: mobilité, cloud et In-Memory au programme

Stratégies Channel

La mobilité et le Cloud sont bien sûr au cœur des annonces de SAP sur son évènement SAPPHIRE 2012 à Orlando, mais notre envoyé spécial sur place (José Diz, Silicon DSI) indique que SAP mise aussi beaucoup sur sa technologie Hana afin d’apporter performances et simplicité aux entreprises. Les partenaires ne sont pas oubliés…

Par notre envoyé spécial à Orlando, José Diz

 

Jim Hagemann Snabe

Après une première journée fort académique et sans annonce particulière, le codirigeant de SAP Jim Hagemann Snabe a exposé la vision de l’entreprise, et donc les principaux éléments de sa stratégie pour les années à venir.

« Aujourd’hui tout est mobile et chacun dispose de son équipement. Lorsque vous sortez de chez vous, qu’est-ce qui vous ennuie le plus : oublier votre portefeuille ou votre smartphone ?» demande-t-il  amusé.

« Désormais tout est mobile ! SAP est leader sur les applications et sur le mobile. Nous allons donc étendre ces savoir-faire vers les bases de données avec Hana, puis vers le cloud. Car ce dernier simplifie fortement la consommation des services et des applications.»

 

Des piliers clairs, mais sans surprise

Les 3 piliers stratégiques

Les trois objectifs stratégiques de SAP pour les trois ans à venir sont donc posés. L’objectif répondre aux attentes majeures des entreprises : productivité, intelligence et flexibilité. Trois sujets combinés dans le concept d’“Intelligent Web Business”.

« Nous parlons ici de la prochaine génération Internet pour les applications d’entreprise. Aujourd’hui, tout est cloud, tout est mobilité et tout est In-Memory,» précise le dirigeant. « En quelques clics, il s’agit d’intégrer, de collaborer, de proposer des offres et d’en simplifier la consommation. Et nous entrons dans un nouveau monde de consommateurs reposant sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. Les applications Web bâties sur Hana bénéficient de ses performances et de sa rapidité pour analyser le passé et prédire l’avenir.»

On l’aura compris : SAP est prêt pour les nouvelles applications et sa technologie In-Memory Hana sera au cœur des solutions y répondant.

 

5 segments pour l'avenir

 

 

Révolution tous azimuts, mais avec les partenaires

Productivité, intelligence et flexibilité. Certes, mais plus concrètement ?

« Notre stratégie portera sur 5 marchés, misant sur l’évolution et pour lesquels nos solutions seront prêtes pour la mobilité, le cloud et Hana : la mobilité, l’analytique, les applications, les bases de données et la plateforme technologique, et le cloud,» souligne Jim Snabe.

Reposant sur Hana (décidément partout…), cette “pile technologique” vise aussi à proposer des solutions verticalisées et rapides à déployer pour les directions métier. Et bien entendu, les partenaires auront un rôle majeur dans ces processus.

Lors d’une conférence de presse plus tard dans la journée, Bill McDermott, l’autre codirigeant de SAP, affirmera que l’écosystème des partenaires représente 40 % du chiffre d’affaires de l’éditeur. À cette échelle, il convient d’être aux petits soins…

 

Bill McDermott & Jim Snabe


 

3 conseils pour un monde applicatif meilleur

Pour réaliser cette évolution et accompagner ces clients, SAP énonce trois recommandations :

–          Consolider les applications et le décisionnel. « Consolider le cœur applicatif peut se révéler trop onéreux. Avec Hana juste posé sur l’existant, nous permettons de consolider tout en accélérant fortement les performances,» affirme Jim Snabe.

–          S’ouvrir aux réseaux via la mobilité et le cloud. L’éditeur propose d’échapper au chaos de la mobilité et du BYOD avec une approche plateforme. Comme celle de Sybase ?… Pour le cloud, et malgré les quelques annonces à venir et le rachat de Success Factor, SAP va devoir mettre les bouchées doubles !

–          Ajouter de l’intelligence. « Il s’agit de prédire le futur et pas le passé,» plaisante le dirigeant. « Essayez Hana, nous pouvons réaliser des cas pour votre entreprise et vous serez bluffés ! »

On constate combien Hana incarne réellement une révolution pour SAP, bien au-delà d’une simple technologie In-Memory. D’ailleurs, Jim Snabe envoie une salve à « ceux qui croient encore aux bases données sur disques : Nous ne sommes pas sortis de l’âge de pierre parce qu’on avait découvert une nouvelle sorte de pierre ! »
Un article de Silicon DSI (http://dsi.silicon.fr)