Mobil’Outils va tripler le réseau de distribution de sa tablette pour artisans

Stratégies Channel

Mobil’Outil est un éditeur spécialisé dans les logiciels de productivité mobiles pour Tablettes. Pour toucher plus efficacement sa cible d’artisans, TPE et PME, elle veut passer de 9 à 35 distributeurs régionaux à l’horizon 2013.

Un bloc-note, catalogue produit, éditeur de plans de chantiers et même créateur automatique de devis et de contrats : la solution tablette de Mobil’Outils se veut le support idéal des artisans travaillant en extérieur. Elle se destine aux professionnels du bâtiment, de la réparation, de l’entretien en extérieur et aux commerciaux.

Les logiciels peuvent être installés sur l’importe quelle tablette sous Windows 7. Mais la PME de 10 à 15 salariés (selon les périodes) suggère et revend la gamme de Motion Computing. Ces tabletPC bénéficient d’un stylet et de la reconnaissance de l’écriture manuscrite, et résistent à l’eau et aux chocs.

Le pack complet, incluant la tablette, les logiciels, l’installation, la formation et le support pendant trois ans, est vendu aux utilisateurs finaux 189 euros par mois avec un contrat de location-vente de trois ans. La solution permettrait d’économiser 30 à 40 heures de paperasses mensuelle pour une structure de 1 à 3 salariés, ou un jour de travail par semaine pour les commerciaux, assure l’éditeur.

La vidéo de présentation de Mobil’Outils version 2 (la version 3 sera bientôt disponible), “scénario où l’utilisateur est électricien” :

Abandon de la vente directe au profit du channel

Pour toucher sa cible, Mobil’Outils SAS effectue des ventes directes et passe par un réseau de neuf distributeurs locaux. “Après six ans de développement, nous avons lancé notre solution en 2010. Au début le produit était très nouveau, le marché n’était pas encore mûr et nous avons vendu en direct. Aujourd’hui le marché est prêt, et les revendeurs ont besoin de produits de mobilité comme le notre. Il nous faut des revendeurs pour toucher chaque région de France, former et suivre les clients…” nous a expliqué par téléphone Ludovic Bianciotto, directeur commercial, président et cofondateur de Mobil’Outils SAS.

Le but est maintenant de créer un réseau de 30 à 35 distributeurs d’ici 2013, pour “quadriller la France.” Ce qui revient à abandonner la vente directe : “C’est difficile d’avoir de la vente directe et des revendeurs, on se marche sur les pieds. Nous allons donc progressivement arrêter le recrutement de nouveaux clients dans les régions où nous trouvons des partenaires, pour à terme presque abandonner la vente directe, sauf pour nos nouveaux produits.” Dans la même optique, chaque distributeur se verra attribuer une zone exclusive de 1 à 5 départements, selon sa taille.

#ADV#Une affaire de PME

Notre compétence, c’est les services, donc on cherche des revendeurs qui s’y connaissent en services. Nos revendeurs sont des sociétés de 10 à 20 personnes ayant une clientèle de TPE/PME, qui ont besoin de solutions nouvelles pour trouver de nouveaux clients et compléter leurs offres existantes.” L’éditeur vend à ses partenaires ses logiciels, leurs mises à jour, le support technique et bientôt une labellisation. En échange, elle forme gratuitement ses revendeurs, et les accompagne régulièrement sur le terrain. Le channel va quant à lui acheter et revendre les licences et les tablettes Windows 7 sur lesquelles Mobil’Outils est installé, et assurer la formation, le suivi et le service après-vente des clients.

Mobil’Outils est basé dans le Puy de Dôme et compte 350 clients. Elle a été créée en 2010 suite à une cession partielle de eABSOLU, un éditeur de solutions mobiles en difficulté. Les associés à sa tête sont Ludovic Bianciotto, directeur commercial, et Frédéric Burlaud, directeur technique. Pour l’avenir, outre le développement de son réseau de distributeurs, la PME va continuer d’améliorer son logiciel : “Nous allons sortir la version 3.0 de notre solution avec un module de maintenance, un module de découpe et de travail sur plan et une interface avec Batigest (le logiciel de gestion commerciale orientée bâtiment de Sage Apibâtiment).” La solution a aussi vocation à multiplier les liens avec les ERP et autres logiciels de gestion.