Etude Kantar Media : Les achats High Tech sur Internet dominés par les pure-players généralistes

Distribution

Une étude de Kantar Media Compete sur la vente en ligne montre que 13 millions de Français passent par le Web pour s’informer avant d’acheter des produits High Tech. Leurs sites préférés pour ce genre d’achats sont les sites généralistes : Amazon.fr, Priceminister.com et autres CDiscount.com.

Kantar Media Compete, spécialisé dans l’étude des comportements des consommateurs sur le Net pour les annonceurs, agences et médias, a publié un livre blanc dédié aux achats en ligne de produits high tech, accessible sur son site. Les 36% des internautes, soit 13,3 millions de Français, qui se tournent vers le Net chaque mois pour chercher des informations sur ces produits y révèlent certains de leurs secrets.

Les marchants généralistes dominent les spécialistes

Ainsi, ce sont les sites marchants généralistes “pure-player” qui les attirent d’abord pour la recherche d’informations : 37% des internautes concernés déclarent d’abord se rendre sur Amazon.fr, Priceminister.com, CDiscount.com pour effectuer leurs recherches. Ils sont 51% à finalement y réaliser leur achat… Alors que les sites des distributeurs spécialisés comme FNAC.com, Boulanger.fr ou Darty.com n’attirent que 27% des acheteurs potentiels, et ne sont la destination que de 38% des acheteurs finaux. 9% des acheteurs se tournent vers les sites d’enchères ou de petites annonces.

Une carte des différentes destinations de recherche :

Les sites où ils vont finalement acheter :

Avec une gamme de produits plus étendue, des offres promotionnelles régulières et un meilleur référencement, les sites généralistes des pure players réussissent davantage à capter une clientèle sans cesse à la recherche du meilleur produit au meilleur prix“, explique l’étude.

L’influence d’un bon référencement

Les 10 sites recevant le plus de visiteurs intéressés par les produits high tech depuis les moteurs de recherche, selon Kantar Media Compete.

Sur les 10 sites recevant le plus de visites des moteurs de recherche (requêtes concernant les produits high tech), aucun n’est un site de distributeur. Leur mauvais référencement est particulièrement pénalisant pour les entreprises “click and mortar”, puisque que 45% des consommateurs utilisent un moteur pendant leurs recherches.

Les sites d’enchère et de petites annonces, du type eBay.fr et Leboncoin.fr, tirent leur épingle du jeu lorsqu’il s’agit des produits les plus chers. Pour ces investissements plus importants, 27% des internautes y effectuent des recherches. Mais au final, 89% finalisera son achat sur le site d’un distributeur.

Ce que recherchent les e-consommateurs avant d’effectuer leur achat sont d’abord le meilleur prix (60%), ensuite les avis de consommateurs (42%), et un surprenant 39% se rend même en magasin voir le produit. Livraison gratuite (20%), coupons de réduction (14%) et possibilité de régler en plusieurs fois (12%) ont aussi un impact.

Et de façon surprenante, les sites des fabricants ont beaucoup d’influence. S’ils ne sont pas les principaux lieux d’achat, c’est la principale source d’information des internautes. Ils sont 42% à s’y rendre durant leurs recherches, loin devant les sites d’information high tech (14%). Or, les sites des constructeurs renvoient à 31% vers les e-commerçants généralistes, et à 11% vers les distributeurs spécialisés.

Hommes et femmes ont des comportements différents

Enfin, si les différences entre les sources d’informations des hommes et des femmes ne sont pas flagrantes (les hommes aiment un peu plus les sites d’information que les femmes, mais moins les sites d’enchères), les raisons de leurs achats sont très divergeant. 77% des hommes achètent pour eux-même, quand 44% des femmes achètent pour offrir (donc 56% des femmes achètent tout de même de la high tech pour se faire plaisir).

Surtout, le montant finalement dépensé pour l’article est de 356 euros en moyenne pour les hommes, contre 234 euros pour les femmes.

 

Logo : © bildlastig26 – Fotolia.com