L’industrie du disque dur de retour sur la bonne voie

Tendances IT

L’espoir est de retour… Un article de Mike Magee, Channel Biz UK (www.channelbiz.co.uk) cinquième lancement européen pour ChannelBiz après la France, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie. Traduction : GC.

Les inondations en Thaïlande ont durement touchée l’industrie du disque dur l’an dernier, mais selon le cabinet d’études IDC l’industrie est en passe de revenir sur la bonne voie en 2012.

Les inondations qui ont créé un fort déséquilibre entre l’offre et la demande ont été responsables d’une baisse des ventes de 4,5% en 2011. Toutefois, courant 2012, IDC pense que la production va revenir à des niveaux normaux pour permettre une croissance des livraisons en unités de 7,7%.

Si les vendeurs parviennent à concevoir des disques hybrides disques durs/ SSD, le marché pourrait atteindre en valeur 50 milliards de dollars d’ici à 2015 avec un TCAC de 8,6% de 2011 à 2016.

John Rydning, VP recherche chez IDC explique que l’industrie doit se réinventer. “La croissance à long terme des revenus ne sera réalisé que si les participants présents se muent en fournisseurs de  périphériques et de solutions de stockage avec à la clé une vaste gamme de produits pour une grande variété de marchés.

Le marché des disques durs pour PC va lui afficher une baisse au cours des cinq prochaines années – la croissance réelle viendra du stockage personnel, du stockage d’entrée de gamme et des applications professionnels, a ajouté Rydning. “Tout ceci reflète la tendance générale qui est dans le stockage de plus de contenus dans grands centres de données et dans des périphériques de stockage centralisés, à la maison comme dans les petites entreprises.

Les disques durs sont également confrontés à une lutte intense avec les disques SSD sur le marché des ordinateurs portables, mais le prix de ces derniers reste encore trop élevé pour une adoption généralisée. IDC estime donc que les fournisseurs devront créer des dispositifs hybrides considérés comme plus rentables.