Reciblage marketing : Conexance rachète l’Américain Marketing 1by1

Distribution

Conexance, spécialiste français de la connaissance client et des bases de données mutualisées, a racheté l’expert américain des logiciels de reciblage Marketing 1by1. Les technologies et le portefeuille clients de ce dernier vont permettre au Français d’étoffer son offre et de s’implanter aux États-Unis.

Didier Farge

Conexance a racheté Marketing 1by1 le 21 février, pour compléter ses solutions de ciblage ou de re-ciblage de clients et prospects, destinés à la vente à distance, au  e-commerce et au retail. Ce rachat inclut les “solutions développée aux États-Unis par un visionnaire, Keith Walden, qui a écrit le livre “Marketing out of control” en 2007” nous explique Didier Farge, Président de Conexance, contacté par la rédaction.

Keith Walden a expliqué que le consommateur a pris le pouvoir, et discute désormais son achat sur les forums, compare les prix… Il fait parfois plus confiance à un expert de sa communauté à l’autre bout de la planète qu’à une entreprise qui tente de vendre son produit. Le consommateur a pris le pouvoir, et le marketeur doit s’adapter. L’entreprise doit entretenir un dialogue, une vrai relation, avec le client.”

Mieux toucher ses clients

C’est là que les compétences de Conexance et de Marketing 1by1 entrent en jeu. Les logiciels en SaaS de l’entreprise américaine, Campaign 1by1 et web1by1, sont des solutions de retargeting multicanal et multi-scéarios, et de gestion de campagne. Ils “permettent d’automatiser les phases relationnelles. Ils intègrent des scénarios commerciaux, et en fonction de ces scénarios ils envoient des messages aux clients par tous les canaux (Web, courrier papier, SMS…). Ces messages incluent une proposition commerciale adaptée en fonction non pas de l’achat du client, mais en fonction de ce que les autres consommateurs qui ont acheté le même produit que lui ont également acquis. C’est le même principe que les recommandations d’Amazon.”

Pour être plus précis, “1by1 c’est une solution qui permet d’optimiser, d’améliorer le deuxième achat. J’améliore la fidélisation : un échantillon exposé à nos solutions a un taux de conversion supplémentaire de 40% par rapport à un échantillon non exposé. Ces solutions de retargetting multicanal s’appellent aussi le “trigger marketing”. Elles déclenchent une action quand le client a fait ou n’a pas fait quelque chose.”

La reprise du flambeau

Pour la petite histoire, Didier Farge avait rencontré Keith Walden aux États-Unis après avoir créé Conexance en 2006, et s’était lié d’amitié avec lui. Il développait des bases de données comportementales analysant les transactions commerciales (produit, date, montant et canal d’achat). Il a rapidement commencé à distribuer en France sous le nom Conex1by1 les solutions SaaS de Marketing 1by1. Mais “Keith est malheureusement tombé malade et est décédé. Avant de mourir, il m’a appelé et m’a proposé de racheter les actifs parce que j’étais vraiment passionné par son projet.”

Se sont les actifs (logiciels, marques et clients) de Marketing 1by1 qui ont donc été rachetés. Site Logics, le revendeur aux États-Unis des solutions Campaign 1by1 et web1by1 va du coup bientôt distribuer outre-Atlantique les solutions de Conexance. Les solutions de 1by1 continueront d’être vendues en France, sous le nom Conex1by1.

La valeur des statistiques

Outre les logiciels SaaS qu’il vient de racheter, Conexance se spécialise dans la création et l’utilisation de bases de données mutualisées. Il a déjà enregistré 300 millions de transactions mises à jour par 200 partenaires commerçants, des industriels ou des acteurs de la vente à distance, qui veulent recruter de nouveaux clients ou réactiver des clients qui n’ont pas acheté depuis longtemps. “Notre valeur ajoutée est statistique” analyse Didier Farge. Au point que tout est fait de façon anonyme, les données personnelles des clients étant hébergées chez un tiers de confiance. Et la CNIL est consultée régulièrement.

L’entreprise lilloise propose aussi sa propre solution SaaS, Conex View. “Elle permet d’identifier les meilleurs segments de prospects parmi ses clients. En pratique, j’envoie moins de publicité à des gens qui ont plus de chances d’acheter. J’économise en papier, et pour les emails j’évite d’embêter les gens et je réduis les désabonnements.” Ses produits sont soit la location de leads (pour les grands comptes), soit les solutions en SaaS (1by1 et View), qui ciblent plutôt les e-commerçants.