Rory Read, CEO d’AMD : « AMD a changé ! »

Tendances IT

Après une intense phase de restructuration, AMD va maintenant de l’avant. La firme entend bien investir massivement les marchés de la Consumérisation de l’IT, du Cloud et de la convergence.

Par notre envoyé spécial à Sunnyvale, David Feugey

Premier intervenant de l’AMD 2012 Financial Analyst Day de jeudi dernier, Rory Read (notre photo) est le nouveau CEO de la firme. Il est revenu tout d’abord sur la transformation de la société, qui est aujourd’hui réalisée, tout du moins dans les grandes lignes. « AMD a changé et notre heure est venue », clame-t-il.

La société restera toutefois fidèle à ses principes de base, en se concentrant sur les besoins du marché, avec pragmatisme. Ce que la firme appelle sa stratégie « d’exécution » (dans le sens de « réalisation »). Et d’ajouter que « nous faisons ce que nous disons et nous parlons seulement de ce que nous faisons ». Rory Read profite de l’occasion pour souligner le succès des APU, pierre angulaire du catalogue de la société, aux côtés des CPU et GPU.
Un marché en pleine mutation

Le CEO d’AMD a ensuite abordé le sujet des trois « C » ; consumérisation, cloud et convergence. Un point d’inflexion se forme ici. La firme entend bien ne pas laisser passer sa chance.

Les APU de la société de Sunnyvale seront ainsi employés plus largement au sein de produits mobiles… y compris des tablettes. Autant de leviers de croissance. Toutefois, « les APU x86 ne sont pas adaptés aux smartphones », concède Rory Read. Mais le patron d’AMD a une arme secrète : au détour d’une page de sa présentation, nous apprenons ainsi que des SoC (puces tout-en-un) seront proposés dans le futur. Ces deniers pourront même adopter des technologies tierces. Sans le dire ouvertement, AMD vient ainsi d’ouvrir la porte à d’éventuelles puces ARM.

Retrouvez l’intégralité du dossier ICI…

A lire aussi le dossier « AMD, le renouveau ? »